Groupe du mois Stephan Eicher

Stephan Eicher: Bardentreffen
Stephan Eicher: Bardentreffen | CC BY 3.0 DE Ralf Schulze rs-foto.de.jpg

Stephan Eicher, fils d’une mère alsacienne et d’un père yéniche (appartenant au groupe des Yéniches), est né le 17 août 1960 à côté de Berne en Suisse. Grâce à ses racines, il grandit dans la diversité. La musique est une affaire de famille, son père ainsi que ses deux frères sont musiciens.

Il chante ses chansons en plusieurs langues dont l’allemand, le suisse allemand mais aussi le français, l’anglais ou encore l’italien. Il voyage beaucoup dès sa jeunesse et accepte de nombreux petits boulots. Au début des années 80, il commence ses études à l’école zurichoise F+F Art et Design.

« Je voudrais être un ours polaire dans le polaire
Ainsi, je n’aurais plus besoin de crier
Tout serait si évident
Les ours polaires n’ont jamais besoin de pleurer
»
Grauzone, Eisbär (1981)

Il a auparavant fondé son premier groupe The Noise Boys et fait ses premiers pas dans la musique. Il compose ses morceaux essentiellement sur ordinateur et plusieurs synthés en même temps. En 1980, il fonde le groupe Grauzone avec son frère Martin. Le single Eisbär (Ours polaire) est leur premier succès. Pour cette époque, on peut classer son style avant-gardiste dans les catégories « musique industrielle » (Industrial Music) et « Neue Deutsche Welle » (Nouvelle Vague allemande).

Toujours les pieds sur terre

Le jeune Stephan Eicher, totalement dépassé par le succès inattendu, se retire à Bologne où il investit dans une chaîne de radio. Il fait plus tard la connaissance de deux personnes importantes par le biais du groupe Liliput : Klaudia Schifferle, la bassiste du groupe et Martin Hess, leur manager. C’est ensemble qu’ils enregistrent le premier album solo de Stephan Eicher Les Chansons Bleues en 1983.

Grâce à cet album, Stephan Eicher rencontre à nouveau le succès, comme en témoigne la salle de l’Olympia pleine à craquer. Il travaille aussi étroitement avec l’écrivain Philippe Djian. Avec l’album Engelberg et son tube Déjeuner en paix en 1991, Stephan Eicher attire un public bien plus large. Afin de pouvoir renouer avec son immense succès, Stephan Eicher se retire à nouveau et passionne ses fans avec un kaléidoscope de sonorités et d’émotions jusqu’à aujourd’hui.

« Plus rien ne la surprend sur la nature humaine
C'est pourquoi elle voudrait enfin si je le permets
Déjeuner en paix »

Stephan Eicher, Déjeuner en paix (1991)
 


Stephan Eicher travaille régulièrement avec des artistes d’autres genres comme par exemple avec le célèbre écrivain suisse allemand Martin Suter en 2017. Il compose souvent pour d’autres artistes connus comme les chanteurs Raphaël et Mickey 3D ou encore pour feu Johnny Hallyday. En 2019, il revient à ses racines nomades avec son album Hüh! en collaboration avec le groupe de musique Traktorkestar. Eicher est actuellement en tournée avec son album Homeless Songs à travers la France, la Suisse et la Belgique.
 

Une retenue multiple et une créativité indéfectible

Le style de Stephan Eicher se caractérise par une grande diversité de sons. Toujours ouvert à de nouvelles expériences, il crée un mix entre sons acoustiques et électroniques. Il joue comme personne avec les styles de musique les plus divers allant de la musique folk aux musiques du monde, en passant par la pop et l’électro ou encore la chanson et le rock français. Il ne cesse de réinventer sa musique et de transmettre ses émotions au public tout en restant agréablement discret.

Discographie :

Albums
2019                Hüh!
2019                Homeless Songs
2017                Song Book
2012                L' envolée
2010                Spielt Noise Boys 
2009                Traces
2007                Eldorado
2004                Tour Taxi Europa
2003                Taxi Europa
2003                Monsieur N.
2001                Hotel*s
1999                Louanges
1996                1000 Vies
1994                Non ci badar – guarda e passa
1993                Carcassonne
1991                Engelberg
1989                My Place
1987                Silence
1985                I Tell This Night
1983                Les Chansons Bleues
1982                Souvenir (EP)
1982                Les filles du Limmatquai (EP)
1980                Stephan Eicher spielt Noise Boys (EP)

Vidéos & DVD
2009                Eldorado-Trio Live
2004                Tour Taxi Europa
2003                Film*s
1994                Guarda e passa 

 

Groupe du mois sur Spotify

Mains et guitare © Colourbox.com, ldutko Chaque mois, nous vous présentons un groupe ou un·e chanteur·se venant d’un pays germanophone – sans limites de genres musicaux. Découvrez la musique de ces artistes grâce à notre playlist.