No Go?


 NO-GO?« Zone urbaine sensible », « ghetto », « zone interdite », certains quartiers ont la réputation d’être difficiles. Comment en est-on arrivé là et comment les citoyens et les citoyennes vivent-ils la situation ?
En nous appuyant sur certains quartiers de Belgique, d’Allemagne, de France et d’Italie, nous cherchons à remonter le fil des causes de la stigmatisation de ces espaces urbains, sans omettre non plus les initiatives qui tordent le cou aux idées reçues en favorisant le vivre-ensemble.
 

 No Go – Pourquoi  « zones interdites » ? © Goethe-Institut Belgique

No Go – Pourquoi « zones interdites » ?

Comment en est-on arrivé à qualifier certains quartiers de « zones interdites » ? Outre les facteurs sociaux, économiques et structurels, les médias ont-ils aussi leur part de responsabilité ?

 © Goethe-Institut Belgien

Qu’en pense la population ?

Comment les habitants perçoivent-ils leur quartier ? Comment vivent-ils avec cette image négative du quartier ?

 © Goethe-Institut Belgien

Et après ?

Quelles initiatives entendent améliorer sur le plan local et national la vie dans les quartiers concernés ? Comment enrayer la formation des quartiers difficiles ?