Les rendez-vous littéraires en ligne des Instituts Goethe en France
Vidéolitté

Visual Vidéolitté © Goethe-Institut/Cloé Gantier & Julien Stecken

Vidéolitté est un projet numérique visant à présenter des nouveautés et des coups de coeur littéraires. Des auteur·e·s ou des expert·e·s en littérature présentent de nouveaux livres dans une vidéo à travers des entretiens, des lectures ou de courtes conférences. Également disponible sur notre chaîne Youtube.

Couverture du livre 'Roman d'un berger' de Ernst Wiechert © Samuel Zunic/ Ed. du typhon

Resi : lire
Ernst Wiechert : Roman d’un berger

Dans un village à la lisière de la civilisation, Michaël, fils d'une veuve, clôt son enfance par un exploit. Tous pensent alors que s'ouvre à lui un destin à remuer le monde. Mais la nature, l'amour et l'amitié bouleversent la destinée de ce jeune berger. Roman d'un berger  (1935) dispense en d'intenses mélodies une leçon intemporelle : mieux vaut chérir le monde que de le conquérir.
 

Couverture du livre 'Les dents de lait' de Helene Bukowski © Samuel Zunic / Gallmeister

Resi : lire
Helene Bukowski : Les dents de lait

Le premier roman de Helene Bukowski est une dystopie moderne. La jeune fille Skalde décrit son monde, dans lequel le climat est déréglé et les hommes mènent une vie recluse. Quand elle trouve un enfant aux cheveux rouge flamme dans la forêt, elle apprend au coeur du danger ce que signifient sollicitude et espoir.
 

Photo de Reinhard Kaiser-Mühlecker et couverture du livre 'Lilas rouge' © Samuel Zunic/ Éditions Verdier

Resi : lire
Reinhard Kaiser Mühlecker : Lilas rouge

Lilas rouge de Reinhard Kaiser-Mühlecker est le premier roman de l’auteur autrichien en traduction française. Il raconte la vie d’une famille d’agriculteurs en Haute-Autriche, leurs méfaits secrets, l’espoir du renouveau et une malédiction qui menace leur bonheur.
 

Wolfgang Koeppen : La mort à Rome © Samuel Zunic/ Les éditions du typhon

Resi : lire
Wolfgang Koeppen : La mort à Rome

À sa publication en 1954, le roman polyphonique au style cinématographique de Wolfgang Koeppen, a profondément troublé la société allemande. N'ayant rien perdu de sa force, « La mort à Rome » brille de son éclat noir tant l'œuvre dissèque la guerre à mener contre soi-même et son époque pour espérer, un jour, connaître la paix.

Norbert Scheuer : Les abeilles d’hiver © Samuel Zunic/ Actes Sud

Resi : lire
Norbert Scheuer : Les abeilles d’hiver

« Les abeilles d’hiver » de Norbert Scheuer est un roman de crise. Un apiculteur décrit dans son journal intime comment, avant la dernière grande bataille de la Seconde Guerre mondiale, son petit village à la frontière belge est peu à peu rattrapé par la guerre, pendant qu’il se bat pour sa propre santé, la survie de réfugiés juifs et le bien-être de ses abeilles bien-aimées.

Das kunstseidene Mädchen Buchcover © Samuel Zunic /Ed. du typhon

Resi : lire
Irmgard Keun : La vie étincelante

« La vie étincelante » de Irmgard Keun est un roman ébouriffant, tonitruant, provoquant, écrit en 1932 et réédité par les éditions du typhon en 2021. Avec son héroïne qui refuse toute assignation, l´auteure a fait trembler la société patriarcale. A (re)découvrir absolument !
 

Peter Stephan Jungk : Marktgeflüster © Lillian Birnbaum/ S.Fischer

Peter Stephan Jungk : Marktgeflüster

Dans « Marktgeflüster » (littéralement : chuchotements du marché), Peter Stephan Jungk décrit le marché d’Aligre à Paris. Pour l’écrivain, qui vit depuis plus de trente ans à Paris, ce marché représente l’incarnation du chez soi. Une oasis multiculturelle aux airs de village, au cœur de la capitale agitée. Rencontre animée par Michael Braun.

Die Schlange im Wolfspelz © Rowohlt/ Goethe-Institut Lyon

Prix allemand de non-fiction 2021
Michael Maar : Die Schlange im Wolfspelz 

Le livre « Die Schlange im Wolfspelz » de Michael Maar est présenté par Florian Torres (co-fondateur et éditeur des éditions du typhon). Dans cet essai, Michael Maar, avec passion, dévoile les multiples facettes de la langue littéraire. Tambour battant, le livre va des romantiques aux contemporains et donne envie de découvrir, lire et relire les classiques, les modernes de la littérature en langue allemande. 

Die kleinste gemeinsame Wirklichkeit © Goethe-Institut Lyon/ Droemer Knaur

Prix allemand de non-fiction 2021
Mai Thi Nguyen-Kim : Die kleinste gemeinsame Wirklichkeit

À l'occasion de la remise du prix de non-fiction 2021, Mareike Zyzik (Institut National des Sciences Appliquées de Lyon) a lu « Die kleinste gemeinsame Wirklichkeit » de Mai Thi Nguyen-Kim, l'un des livres nominés, qui explique quels sont les faits scientifiques qui sous-tendent les questions brûlantes de notre société et montre où il est néanmoins permis d'argumenter avec vivacité.
 

Menschwerdung eines Affen © Matthes & Seitz Berlin/ Goethe-Institut Lyon

Prix allemand de non-fiction 2021
Heike Behrend : Menschwerdung eines Affen

Le livre « Menschwerdung eines Affen » d’Heike Behrend est présenté par Charlotte Metzger (lectrice de langue allemande à Bordeaux). Dans cette « autobiographie de la recherche ethnographique », l'autrice parle de ses propres expériences en tant qu'étrangère dans des pays de l'Afrique de l'Est et du chemin difficile de l'acceptation lors de 50 ans de recherche. 

Flucht. Eine Menschheitsgeschichte © Goethe-Institut Lyon/ Siedler

Prix allemand de non-fiction 2021
Andreas Kossert : Flucht. Eine Menschheitsgeschichte

À l'occasion de la remise du prix de non-fiction 2021, Nadia Pantel (Süddeutsche Zeitung) a lu « Flucht. Eine Menschheitsgeschichte » d'Andreas Kossert, l'un des livres nominés, qui raconte d'une manière très touchante les expériences existentielles qu'ont vécues les personnes en fuite.

 

Prix du Livre allemand 2021
Antje Rávik Strubel : Blaue Frau

Dans ce vaste récit, Antje Rávik Strubel raconte de manière bouleversante les violences faites à une jeune femme dans l’Europe d’aujourd’hui et livre un roman sur l’Est et l’Ouest, un roman européen sur l’abus de pouvoir. Par Katja Petrovic.
 

Sélectionné pour le Prix du Livre allemand 2021
Christian Kracht : Eurotrash

« Eurotrash » est une œuvre autofictionnelle de souvenirs sophistiquée, tragicomique et parfois étonnamment tendre, qui explore les subtilités psychologiques d'une relation mère-fils tout en fréquentant les ombres familiales qui du passé pointent dans le présent. Par Marie Hermann.
 

Couverture du livre Identitti / Mithu Sanyal

Sélectionné pour le Prix du Livre allemand 2021
Mithu Sanyal : Identitti

« Identitti » est un roman-discours extrêmement agréable et plein d’énergie, très instructif et terriblement divertissant à la fois. D'une main légère, Mithu Sanyal raconte l'histoire de la blogueuse Nivedita, étudiante à l'université de Düsseldorf, ébranlée par un scandale : l'origine indienne de la professeure-star Saraswati est fausse ! Par Sina de Malafosse.
 

Couverture du livre Zandschower klinken / Thomas Kunst © Foto: Franziska Reck, Suhrkamp Verlag

Sélectionné pour le Prix du Livre allemand 2021
Thomas Kunst : Zandschower klinken

La crise existentielle de Bengt Claasen le mène dans une ville provinciale du nord-est de l'Allemagne. Là, des personnes aux fantasmes rebelles défient une réalité qui n'est pas bien disposée à leur égard. Une histoire familiale amère, cryptée comme un conte de fées, fait contrepoint à la sortie vers l'utopie. Par Sylvie Grimm-Hamen.
 

Sélectionné pour le Prix du Livre allemand 2021
Monika Helfer : Vati

Le roman « Vati » de Monika Helfer est une approche de la vie de son père. Un livre d'une tendre tristesse - dans lequel sentiments et clarté linguistique sont à l’équilibre parfait. Par Claire Géhin.
 

Norbert Gstrein / Couverture du livre 'Der zweite Jakob'

Sélectionné pour le Prix du Livre allemand 2021
Norbert Gstrein : Der zweite Jakob

À l'occasion de son soixantième anniversaire, un acteur est contraint de rendre des comptes à lui-même et à sa fille. Norbert Gstrein démontre magistralement comment la complexité d'une vie marquée par l'échec, la honte et la culpabilité récuse toute intrigue simple. Par Claire Stiévenard.
 

Dominique Pinon, Camille Thomine, Katja Petrovic © Olivier Morice/Goethe-Institut

Soirée spéciale rentrée littéraire

À l’occasion de la rentrée littéraire 2021, les journalistes Katja Petrovic et Camille Thomine présentent des titres incontournables de littérature germanophone qui viennent d’être traduits en français. Lecture d'extraits par Dominique Pinon.
 

Angela Merkel de dos © Shutterstock

Table ronde
L'héritage politique d'Angela Merkel

Angela Merkel s’apprête à quitter le pouvoir à l’issue des élections fédérales du 26 septembre prochain, après seize années passées à la Chancellerie. Qu’en est-il de l’héritage politique d’Angela Merkel en Allemagne? Comment assumer cet héritage ? La journaliste et auteure Marion Van Renterghem en a discuté avec Uwe Jun. La table ronde était animée par Nadia Pantel (Süddeutsche Zeitung). Vidéo en francais et en allemand, sans sous-titres.
 

Andrea Maria Schenkel et Oliver Pötzsch Oliver Pötzsch (c) Gerald von Foris
Andrea Maria Schenkel (c) Edition Nautilus

Soirée spéciale polar allemand
Andrea Maria Schenkel et Oliver Pötzsch

Découvrez deux auteurs phares de littérature policière et leurs dernières parutions en France, « Tromperie » (trad. S. Lux, Actes Sud) et « La fille du bourreau et le roi des mendiants » (trad. J. Honigmann, Chambon).
Dans le cadre de la programmation MUNICH UNIQUE.

Videolitte

Tous à la page !
​Simone Buchholz : nuit bleue

Le 3e épisode de Tous à la page ! – été 2021 vous embarque à Hambourg, où la procureure mise au placard Chastity Riley mène la guerre à la drogue-crocodile. Un polar enlevé et drôle de la lauréate du Prix du Polar Allemand 2019 – présenté par Catherine Pont-Humbert.
 

Videolitté

Tous à la page !
Mariana Leky : le rêve de l'okapi

Dans ce 4e et dernier épisode de Tous à la page ! – été 2021, Catherine Pont-Humbert présente un roman bestseller en Allemagne. Quand Selma rêve d’un okapi, une tragédie arrive inévitablement le lendemain dans son village… Un roman singulier et tout en finesse sur l’amour et sur la perte.

Videolitte

Tous à la page !
​Hans Magnus Enzensberger : poèmes (1980-2014)

Surtout connu en France pour ses romans et ses essais, Hans Magnus Enzensberger est aussi un immense poète. Dans ce 2e épisode de Tous à la page ! – été 2021, Catherine Pont-Humbert présente une anthologie de 78 poèmes issus de plusieurs recueils depuis les années 1980.

Photo de Deborah Weber pendant la lecture de contes de Sebastian Meschenmoser © Goethe-Institut de Paris

Heure du conte
Deborah Weber lit les contes de Sebastian Meschenmoser

Vivez les contes classiques d'une manière complètement décalée ! L'auteur et illustrateur Sebastian Meschenmoser bouleverse l'univers des contes de fées. La comédienne et clown Deborah Weber apporte pour sa part de l’animation dans la lecture à haute voix, et la participation est souhaitée !

Die verflixten sieben Geißen cc

Heure du conte
Die verflixten sieben Geißlein

Découvrez comment Sebastian Meschenmooser réinvente complètement le conte de fées classique « Le loup et les sept chevreaux ». L'actrice et clown Deborah Weber lit le livre dans son style unique et vivant qui encourage la participation. Suspense garanti !
 

Der Wolf der auszog, das Fürchten zu lehren ©

Heure du conte
Der Wolf der auszog, das Fürchten zu lehren

Découvrez ce conte de fées moderne de Sebastian Meschenmooser si vous voulez faire l'expérience de loups qui embrassent et d'autres éléments que l'on trouve difficilement dans les contes de fées classiques. L'actrice Deborah Weber présente ce livre d'images avec beaucoup d'esprit et de créativité et nous entraîne dans un monde féerique particulier.
 

Portrait de Pierre Jarawan © Marvin Ruppert

Nuit de la littérature 2021
Pierre Jarawan : Un chant pour les disparus

Dans son nouveau roman, Pierre Jarawan propose une immersion au cœur du Liban où le jeune Amin découvre ses origines et démêle les énigmes familiales enracinées dans les conflits armés. Un roman tissé de mille fils qui ressuscite les disparus de la guerre civile. À l'occasion de la Nuit de la Littérature 2021. 
 

Photo de Maxim Leo © Sven Görlich

Maxim Leo : là où nous sommes chez nous

Dans son nouveau roman, l’auteur part à la recherche de sa famille dispersée et livre un récit émouvant sur l'identité, l'exil et la mémoire. En dialogue avec Olivier Mannoni et Élise Gruau, il revient sur la genèse de l’écriture de ce roman familial. En coopération avec la Foire du livre de Francfort.

Nico Bleuge Photo : © Ekko von Schwichow

​Nico Bleutge : Nachts Leuchten die Schiffe

Le poète Nico Bleutge, couronné de nombreux prix, est l’une des voix les plus importantes et les plus originales de la poésie allemande contemporaine. Il s'entretient avec Guillaume Métayer et lit des poèmes issus de son dernier recueil. En coopération avec le Master MEGEN et Sorbonne Université.

Axel Honneth (photo : © juergen-bauer.com) et Michel Wieviorka (photo : © EHESS) © Juergen Bauer / EHESS

Michel Wieviorka & Axel Honneth : Pour une démocratie de combat

Comment protéger nos démocraties fragilisées dans un climat d’agressivité et de méfiance politique et de défiance à l’égard des représentants politique ? C’est le sujet du livre « Pour une démocratie de combat » de Michel Wieviorka, qu’il présente lors d’une rencontre avec Axel Honneth et Barbara Carnevali.

Portraits d'Ulla Lenze et d'Olivier Guez © JF PAGA

Ulla Lenze : les trois vies de Josef Klein

Dans un entretien avec Olivier Guez, Ulla Lenze présente son nouveau livre. Plongez dans le New York des années 1930 et l'Allemagne d'après-guerre avec Josef Klein - grand-oncle de l'auteure - radioamateur embarqué malgré lui dans le réseau d'espionnage du renseignement militaire allemand.

Portrait de Saša Stanišić Saša Stanišić (détail) © Katja Sämann

Saša Stanišiċ : Origines

En 2019, Saša Stanišiċ recevait le Prix du livre allemand pour son livre autobiographique « Origines ». L’écrivain d’origine bosniaque raconte sa fuite en pleine guerre des Balkans et son long et sinueux parcours d’immigré en Allemagne. Un entretien passionnant et plein d'humour avec Raphaëlle Leyris.
 

Tous à la page #2 © Goethe-Institut Frankreich

Tous à la page !
Hiver 2021

La rentrée littéraire d'hiver 2021 est riche en nouveautés allemandes. La journaliste littéraire Camille Thomine vous présente une sélection de quatre romans récemment traduits en français, accompagnée du comédien Pierre Morice. Découvrez la nouvelle édition de Tous à la page ! 

Deborah Weber lit un livre assise sur un fauteuil. Des coussins sont posés sur le sol devant elle. Photo (détail) : © Goethe-Institut de Paris

Heure du conte
Les fabuleuses histoires d'Erwin Moser

Installez-vous avec vos enfants et assistez aux fabuleuses histoires sélectionnées dans les recueils « Tigerkäfer » et « Mäusezirkus » de l’auteur et illustrateur autrichien Erwin Moser. Les contes sont lus par la conteuse et clown Deborah Weber. En coopération avec le Forum Culturel Autrichien.

Portrait de Chris Kraus Chris Kraus (c) Maurice Haas/Diogenes Verlag

Chris Kraus : baiser ou faire des films

Dans un entretien avec Florent Georgesco, Chris Kraus présente son roman « Baiser ou faire des films » (trad. Rose Labourie, Belfond). L'auteur y poursuit son étude de ces familles hantées de fantômes nazis. Le tout sur fond d’hommage au cinéma et à la scène artistique et littéraire des années 1990.

Portrait d'Anne Weber Photo (détail): © Hermance Triay

Anne Weber : Annette, une épopée

En 2020, Anne Weber a reçu le Prix du Livre Allemand pour son livre « Annette, une épopée » (Seuil), qui rend hommage à Anne Beaumanoir, ancienne résistante, médecin et militante FLN. Dans un entretien avec Bertrand Leclair, Anne Weber revient sur la genèse de son roman et sa vie d'écrivain bilingue.

Portrait de Hans Pleschinski Photo : © Raphael Rueb

Hans Pleschinski

La vidéo met en scène une discussion entre l’écrivain munichois Hans Pleschinski, lauréat du prix littéraire 2020 de la Fondation Konrad Adenauer et le chercheur en littérature et critique franco-allemand Jürgen Ritte.
Dans le cadre de la programmation MUNICH UNIQUE

Portrait de Mirko Bonné Photo (détail) : © Gerald von Foris

Mirko Bonné : Plus jamais nuit

À l'occasion de la sortie en France du nouveau roman de Mirko Bonné, « Plus jamais nuit » (trad. Juliette Aubert), le Goethe-Institut et les éditions du Typhon sont partis à la rencontre de l'auteur et sa traductrice à Hambourg. Découvrez ce roman à travers des lectures et interviews dans cette vidéo !

Portrait de Christian Berkel Photo (détail) : © Gerald von Foris

Christian Berkel : Le pommier

En dialogue avec Raphaëlle Leyris, l’acteur et romancier Christian Berkel présente son premier roman, « Le Pommier » (trad. Laurence Richard). Une rencontre organisée avec les éditions Fayard et le site de rencontres littéraires en ligne « Un endroit où aller », dans le cadre du Festival du premier roman 2020.

Prix du livre allemand 2020 - les six livres de la shortlist, vues sur la tranche Photo : ©vntr.media

Prix du Livre allemand 2020

À l’ouverture de chaque Foire du livre de Francfort, un jury décerne le Prix du livre allemand au  « meilleur » roman germanophone de l’année. Retrouvez des critiques des six livres de la deuxième sélection du Prix du livre allemand 2020, par des spécialistes de littérature allemande.

Arne Ulbricht et Pierre Morice Photos (détail) : © Arne Ulbricht 2019 & Bérengère Briard

Arne Ulbricht : Cette petite crapule de Maupassant

Raconter la jeunesse de l’un des écrivains majeurs de la littérature française : voilà le défi que s’est lancé Arne Ulbricht avec ce livre (Ed. du Sonneur, 2019, trad. Elisabeth Willenz). Le comédien Pierre Morice lit un extrait du livre. À l'occasion de la Nuit de la Littérature 2020.