Voyages d'études
Un regard au dela de la frontière

  • Groupe devant  maquette transporteur Dachser © Goethe-Institut Nancy
  • Voyages d'études en Allemagne - Notes d'une professeure © Goethe-Institut Nancy | Photo : Jan Rolier
  • Voyge d'études d'enseignants à Sarrebruck - CCI © Goethe-Institut Nancy | Photo : Jan Rolier
  • Cover Journée d'information "mobilité" 2017 © Goethe-Institut Nancy

Voyge d'études d'enseignants à Sarrebruck - CCI © Goethe-Institut Nancy | Photo : Jan Rolier Le Goethe-Institut de Nancy, avec le soutien du ministère des Affaires étrangères allemand, propose depuis l´année 2017 et en automne un voyage d’étude de trois jours en Sarre, à la découverte du système de formation professionnelle à destination de 16 enseignant.e.s de lycées professionnels de l’académie de Nancy-Metz.

L’engagement du Goethe-Institut dans le domaine de la formation professionnelle dans l’Est de la France repose sur la conviction qu’il faut stimuler la mobilité professionnelle transfrontalière.

C’est à cette nécessité qu’il répond depuis 2015 avec son projet Grenzgänger et c’est sur cette conviction qu’il continue et renforce son engagement dans le Grand Est tout en prenant en compte le rôle essentiel des enseignant.e.s (d’allemand).

Des enseignants de lycées professionnels visitent la Sarre

Dans leur contact quotidien avec les élèves, ce sont eux et elles qui encouragent l’apprentissage de la langue, la sensibilité pour les questions interculturelles ainsi que l’idée de la mobilité transfrontalière. Permettre aux enseignant.e.s de mieux connaître le système de la formation professionnelle du voisin est un des enjeux de ce projet.

Les enseignant.e.s participant.e.s ont ainsi la possibilité de rencontrer des représentants du Ministère de l'éducation du Land de la Sarre, de visiter des établissements de formation professionnelle, de découvrir des entreprises, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat en Sarre etc. Après leur voyage, les participant.e.s peuvent garder le contact avec ces partenaires et deviennent ainsi eux-mêmes interlocuteurs pour leurs homologues enseignant.e.s.