Concours Pas pour les filles? Pas pour les garçons ? Coup d’envoi contre les préjugés dans le sport.

À l’occasion de la Coupe du monde féminine de football 2019, le Goethe-Institut en France a organisé un concours autour du thème de l’égalité des sexes dans le sport. Placé sous le haut patronage de l’Ambassadeur d’Allemagne en France, il s’adressait à tous les élèves de 4ème, 3ème, 2nde et 1re apprenant l’allemand en France. « Pas pour les filles ? Pas pour les garçons ? Coup d’envoi contre les préjugés dans le sport », tel était le slogan du concours.

Torwandschießen Wettbewerb 2019 ©Goethe-Institut/Julien Mazoyer Photo: Julien Mazoyer

Si l’égalité des sexes reste un sujet majeur dans les débats politiques, sociétaux et économiques, le thème est toutefois encore sous-représenté dans le domaine du sport. La Coupe du monde féminine de football en France en témoigne : seuls quelques-uns des matchs sont retransmis en direct à la télévision et par rapport à l'importance accordée à la Coupe du Monde masculine, l'attention publique et financière est infime.
 
C’est pourquoi le Goethe-Institut en France a décidé de lancer au moment de la Coupe du monde un projet qui traite précisément de ce thème, l’égalité des sexes dans le sport.
 
Que signifie l’égalité des sexes dans le sport pour toi ?

Dans le cadre du concours de créativité, élèves de 4ème, 3ème, 2nde et 1re apprenant l’allemand en France devaient soumettre une contribution en allemand sur le thème de l’égalité des sexes dans le sport dans les catégories affiche, vidéo ou article. Tous les sports pouvaient être traités et bien évidemment, les participants pouvaient laisser libre cours à leur créativité.
 
  • Affiche 1. Place Concours Affiche ayant obtenu la 1er place ©Goethe-Institut/Julien Mazoyer
  • Affiche 2. place Affiche ayant obtenu la 2e place ©Goethe-Institut/Julien Mazoyer
  • Affiche 3. Place Concours Affiche ayant obtenu la 3e place ©Goethe-Institut/Julien Mazoyer
  • Affiche prix spécial concours Affiche ayant obtenu le prix spécial ©Goethe-Institut/Julien Mazoyer

981 participants, 74 écoles et 162 contributions
 
Au total, 981 élèves de 74 écoles françaises ont participé au concours avec 162 contributions, dont 45 articles, 31 vidéos et 86 affiches.
 
Un nombre considérable d’élèves ont traité dans leurs contributions du thème de l’inversion des rôles fille/garçon dans le sport et surtout des sports traditionnellement féminins ou masculins. Au premier plan figuraient les femmes jouant au football et les hommes pratiquant la danse. Beaucoup moins de contributions ont dépassé les clichés traditionnels en abordant par exemple la question du déséquilibre d’attention publique portée au sport masculin et au sport féminin, celle des inégalités de salaires ou encore de l’histoire du sport féminin.

 
Créativité et originalité
 

La qualité des contributions a été évaluée selon différents critères : créativité et originalité de la contribution, travail de réflexion sur le thème, qualité linguistique et, pour chaque catégorie, réalisation journalistique, technique et artistique. Pour chaque critère, 1 à 3 points pouvaient être attribués.
 
Un jury indépendant composé de spécialistes issus des domaines de la presse, du cinéma et de l’audiovisuel (Deutschlandfunk, ZDF, etc…) et de représentant(e)s de la coopération franco-allemande (Ambassade d’Allemagne à Paris, OFAJ, DAAD, etc…) a sélectionné les meilleures contributions.

Claudia Neumann im Interview ©Goethe-Institut/Julien Mazoyer Claudia Neumann explique son métier et répond aux questions des élèves. Photo : Julien Mazoyer
 
Des gagnant(e)s enthousiastes
 

Les gagnant(e)s ont été récompensé(e)s dans le cadre d’une remise de prix solennelle en présence du ministre plénipotentiaire de l’Ambassade d’Allemagne, Prof. Dr. Pascal Hector. Toutes et tous étaient ravis de leurs prix : billets pour les matchs Argentine - Japon et Cameroun – Nouvelle-Zélande à Paris et à Montpellier, ballons, maillots et autographes dédicacés par les joueuses de l’équipe nationale allemande ou encore goodies du Goethe-Institut, du DFB (Deutscher Fußball-Bund, équivalent de la FFF) et du DAAD.

Schüler Wettbewerb FFWM 2019 ©Goethe-Institut/Julien Mazoyer Les élèves reçoivent leurs prix. Photo : Julien Mazoyer
 
Lors de cet événement, les élèves ont également eu la possibilité de poser leurs questions sur le thème de l’égalité des sexes à Claudia Neumann, journaliste sportive et commentatrice en direct pour la chaîne de télévision ZDF. Ils ont pu terminer la journée en participant à une séance de tirs au but et en dégustant des spécialités allemandes
  • Concours Goethe Coup d'Envoi 1 ©Goethe-Institut/Julien Mazoyer
  • Concours Goethe Coup d'Envoi 2 ©Goethe-Institut/Julien Mazoyer
  • Concours Goethe Coup d'Envoi 3 ©Goethe-Institut/Julien Mazoyer
  • Concours Goethe Coup d'Envoi 4 ©Goethe-Institut/Julien Mazoyer
  • Concours Goethe Coup d'Envoi 6 ©Goethe-Institut/Julien Mazoyer
  • Concours Goethe Coup d'Envoi 7 ©Goethe-Institut/Julien Mazoyer
  • Concours Goethe Coup d'Envoi 8 ©Goethe-Institut/Julien Mazoyer
  • Concours Goethe Coup d'Envoi 10 ©Goethe-Institut/Julien Mazoyer
  


Palmarès

Un jury indépendant et franco-allemand a établi le palmarès suivant :

Catégorie Affiche

École
Ville
 
Prix Titre/contenu
Collège Marie Curie, Sceaux 1ere place „Das Spiel der Gleichheit"
Lycée Saint-Esprit, Landivisiau 2eme place „Auch an der Spitze gibt es Ungleichheiten“
Lycée Polyvalent François 1er, Vitry-le-François 3eme place „Alle Sportler sind gleich“
Collège REP Rouget de Lisle, Schiltigheim Prix spécial „Wollen wir alle zusammen spielen?"/ „Et si on jouait tous ensemble?“
  

Catégorie Article

École
Ville
 
Prix Titre/contenu
 
Lycée CDG, Rosny-sous-Bois 1ere place „Warum nicht“,
Lycée Pasteur, Besançon 2eme place „Die europäische Sportlerin“
Collège Victor Ségalan, Chateaugiron 3eme place „Alle gleich im Sport?“
Lycée Cassini, Clermont de l’Oise Prix spécial „Frauen im Sport“
   

Catégorie Vidéo

École
Ville
 
Prix Titre/contenu
 
Lycée Saint Sernin, Toulouse 1ere place „Warum nicht“
Lycée Cassini, Clermont de l'Oise 2eme place „Ungleichheiten“
Lycée Charles de Gaulle, Rosny-sous-Bois 3eme place „Der Tänzer“
Collège du Kochersberg, Truchtersheim Prix spécial „Because I am“