Atelier Tout passe sauf le passé

Tout passe sauf le passé © Chéri Samba

Jeu, 02.05.2019 -
Ven, 03.05.2019

L'Iselp

31 Boulevard de Waterloo
1000 Bruxelles

Débats à propos des résidus de l'époque coloniale

“Tout passe sauf le passé” c’est le nouveau projet du Goethe-Institut Bruxelles en collaboration avec les Goethe-Instituts en Italie, en Espagne, en France et au Portugal sur le thème des héritages coloniaux dans les collections européennes. Le focus est surtout fait sur les approches artistiques et discursives autour des résidus de l'époque coloniale qui sont toujours visibles aujourd’hui aux musées, dans les archives photographiques et dans l‘espace public.
 
En 2019 en coopération avec différentes partenaires quatre ateliers internationaux se dérouleront dans différents lieux du réseau régional qui sont accompagnés par des débats, présentations et lecture performances. Différent.es représentant.es de musées et de collections, des artistes, des théoricien.nes, des historien.nes d'art et des activistes discutent des controverses, angles morts et perspectives. Le but est de connecter des discours sur ce sujet qui étaient jusque-là isolés et aussi d’apporter une contribution importante à la décolonisation du nord. Le premier atelier se déroule le 2. et 3. Mai 2019 à Bruxelles avec nos partenaires AfricaMuseum Tervuren et L’ISELP centre d’art contemporain. Les questions centrales sont : la restitution est-elle l'injonction éthique impérative ? Comment envisager la circulation des objets ? Quel type de contribution des artistes peuvent-ils apporter dans ce contexte ?
 
Les manifestations suivantes sont libres et sur inscription :

Le 2. Mai commence à 13.45h avec des performances de Grace Ndiritu ("Healing the Museum") et Laurent d’Ursel ("Impassible musée et impossible passé") au AfricaMuseum Tervuren, qui abordent le sujet de manière artistique. Le soir à partir de 19.30h les participants ont la possibilité d'assister à une table ronde à L'ISELP avec des artistes et activistes qui donnent l’opportunité à l’échange et la discussion.

Le 3. Mai à partir de 14h à L'ISELP la curatrice et ethnologue Clémentine Deliss parle de sa pratique curatoire et discute la question de la restitution et du traitment du passé colonial sous le titre "WALKING THROUGH. Thoughts on the metabolic constitution of the museum and its collections". Ensuite, à 16h les participants ont l’opportunité d’assister à une visite guidée de la ville « decoloniale-city-tour » avec le collectif artistique Mémoire Colonial et Lutte contre les Discriminations.

 
Inscriptions en ligne: kultur-praktikum1-bruessel@goethe.de

 

Retour