Alumniportal Deutschland

Alumniportal Deutschland Photo : Alumniportal Deutschland Des dizaines de milliers de personnes du monde entier étudient, travaillent ou font des recherches en Allemagne ou au sein d’organismes allemands à l’étranger, suivent des formations ou des cours de langue. Grâce à « Alumniportal Deutschland », la plate-forme Internet pour les « anciens d’Allemagne » (alumni), ceux-ci peuvent garder le contact avec l’Allemagne une fois de retour chez eux.

L’« Alumniportal Deutschland » existe depuis septembre 2008. Le portail Internet sert de plate-forme de communication et de contact et forme un réseau pour les personnes ayant effectué des séjours d’études en Allemagne ou dont les intérêts professionnels ou personnels sont fortement liés à l’Allemagne. Le cœur de ce portail en est sa communauté où les contacts se créent, se fixent et s’entretiennent et les échanges s’effectuent dans des groupes, des forums ou des blogs. Il est également possible de participer à des webinaires. Le magazine propose des articles intéressants, des offres d’emploi, des conseils et des infos autour de la langue allemande, des événements ou des anciens.

L’Alumniportal Deutschland est ouvert à tous les boursiers des différents organismes de promotion, mais également aux personnes qui ont suivies des formations dans des organismes à l’étranger ou sont venues en Allemagne par leurs propres moyens pour y suivre une formation C’est ainsi que, pour la première fois, un forum mondial d’anciens élèves d’allemand s’est créé. Enregistrez-vous sur Alumniportal Deutschland, créez votre profil, restez en contact avec l’Allemagne et élargissez votre réseau au niveau mondial.

L’Alumniportal Deutschland est une offre gratuite financée par le Ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ), soutenue par le ministère des Affaires étrangères et par quatre organisations profitant d’années d’expérience dans la collaboration internationale. Le Goethe-Institut y prend part en tant que partenaire, élargit l’offre de la « culture et développement » et y intègre ses anciens élèves.