Montréal et Toronto, Canada
Quentin VerCetty Lindsay

  • Kiana Ascension Foto: Quentin VerCetty Lindsay
    Kiana Ascension
  • Library of Unlearning Foto: Quentin VerCetty Lindsay
    Library of Unlearning
  • The New Queen's Gate (2018) Foto: Quentin VerCetty Lindsay
    The New Queen's Gate (2018)
  • Watahnogetenemy (2017) Foto: Quentin VerCetty Lindsay
    Watahnogetenemy (2017)
  • Toussaint Da Great (Recovered) Foto: Quentin VerCetty Lindsay
    Toussaint Da Great (Recovered)
  • Twin Spirit of Sankofa Foto: Quentin VerCetty Lindsay
    Twin Spirit of Sankofa
Quentin VerCetty Lindsay est un griot (conteur) visuel multidisciplinaire primé, un entrepreneur d’art, un éducateur d’art, un activiste et un arbre interstellaire en constante croissance basé à Montréal, au Canada. Il est également cofondateur et directeur du Black Speculative Arts Movement, dont le travail fondamental avec l’afrofuturisme de la deuxième vague offre de nouvelles perspectives inclusives et intersectionnelles pour reconcevoir les espaces publics. 

Son projet, Missing Black Technofossil Here, utilise la réalité augmentée, l’art numérique en 3D et l’impression pour remédier à l’absence de monuments aux corps noirs à Toronto et dans le paysage canadien. Le projet exposera des œuvres de monuments imaginaires et numériques de leaders noirs canadiens locaux, passés et présents, dans des espaces communautaires futuristes. Le projet animera des ateliers qui inciteront les membres de la communauté à sensibiliser les gens à la question de l’effacement.

VerCetty Lindsay compte de nombreuses publications, d’œuvres d’art et d’essais sur l’afrofuturisme, l’art, le féminisme, l’intervention contre en matière lesde gangs et de la drogues, et les réformes sociales. Il prépare actuellement un livre, intitulé Exported Pollen from Mercury: Tales and Parables from a Life Growth, qui retrace les leçons de son parcours de vie, depuis son statut d’escroc de rue jusqu’à aujourd’hui. Il travaille également sur plusieurs projets artistiques, dont la création d’une série de prototypes rapides en bronze coulé plus grands que les commandes de bustes grandeur nature.

ŒUVRE EN VEDETTE

Missing Black Technofossil Here utilise la réalité augmentée, l’art numérique en 3D et l’impression 3D pour répondre à la notion de Tania Inniss selon laquelle « l’absence de représentation des Noirs dans l’art » est un effacement, lequel est lié au paysage canadien : Toronto est l’une des seules grandes villes au monde à ne posséder aucun monument de Noirs. Ainsi, les monuments sont des technofossiles afrofuturistes et représentent un exemple de la sankofanologie, c’est-à-dire qu’ils relient le passé, le présent et le futur par leur existence. Sans représentation, les Noirs sont privés de validation, de valorisation et de connexion entre eux et avec les autres.

Le projet actuel consiste à exposer des œuvres de statues imaginaires numériques de dirigeants noirs canadiens locaux dans des espaces communautaires futuristes et à les utiliser comme interventions. Il consiste également à organiser des ateliers dans les écoles et les centres communautaires pour discuter de l’importance du technofossile noir et sensibiliser les gens à l’effacement et à la façon dont les artistes peuvent occuper un espace. La prochaine phase du projet consiste à imprimer en 3D des monuments pilotes réalisés à partir de numérisations de trois leaders de la communauté noire de Toronto et de les photographier à côté de monuments sculpturaux coloniaux avec un panneau indiquant « A Black Technofossil Is Missing Here » (« Un technofossile noir manque ici »). 


Le but ultime est de créer une statue permanente qui rend hommage au premier Africain documenté en Amérique du Nord, le traducteur et explorateur multilingue Mathieu Da Costa, qui était un agent de liaison pour les explorateurs européens et les différentes Premières nations du Canada. L’histoire de Mathieu Da Costa remet en question l’idée que l’histoire des Noirs en Amérique se limite à l’oppression ou aux récits populaires afro-américains. C’est aussi une histoire sur l’autonomisation, le renforcement des communautés et la coexistence.  Quentin VerCetty Lindsay