San Francisco Xochicuautla, Mexique
Thalia Fernández Bustamante

  • Thalia Fernández Bustamante Foto: Thalia Fernández Bustamante
  • Thalia Fernández Bustamante Foto: Thalia Fernández Bustamante
  • Thalia Fernández Bustamante Foto: Thalia Fernández Bustamante
  • Thalia Fernández Bustamante Foto: Thalia Fernández Bustamante
Thalia Fernández Bustamante est une artiste, une activiste et une défenseuse des droits de l’homme de la communauté autochtone otomi de San Francisco Xochicuatla à Lerma, au Mexique. Son travail vise à sensibiliser le public à la résistance de sa communauté face au projet du gouvernement de l’État de construire une autoroute à travers la forêt.

 
En tant que coordinatrice des communications du Conseil suprême Otomi Ñatho Xochicuatla A.C., elle dirige la documentation de l’ensemble du conflit par la photographie, la vidéo et d’autres formes d’art. À travers ces processus artistiques, Thalia souligne la participation des femmes et des enfants à la défense de leur territoire en faisant ressortir les expériences à travers les émotions et les connaissances ancestrales de la communauté. De plus, elle aide sa communauté à construire un Castillo de la Memoria (« Château de la mémoire »), un espace pour entreprendre de nouvelles formes de résistance et pour aider d’autres communautés qui ont besoin de soutien pour documenter leurs propres efforts.

Fernández Bustamante a obtenu un diplôme en sciences de l’éducation au Colegio Mexiquense Universitario situé à Toluca. Elle a fréquenté l’École nationale de la paix J’Tatik Samuel Ruiz à Mexico, qui est affiliée à SERAPAZ, une organisation mexicaine indépendante qui se consacre au conseil en matière de paix et à la transformation positive des conflits. Elle a également reçu un diplôme en gestion des processus culturels pour la construction de la paix et de la mémoire, par le biais du Centre culturel espagnol et de l’Université Claustro de Sor Juana à Mexico. Thalia a également suivi une formation en photographie ethnographique à l’École nationale d’anthropologie et d’histoire, ainsi qu’un cours théorique et pratique sur le scénario de documentaire et le montage audiovisuel à l’Université autonome de l’État de Mexico.

ŒUVRES EN VEDETTE

Son œuvre est axée principalement sur le sujet de la défense des terres et du territoire. Depuis plus de 12 ans, sa propre communauté est confrontée à un conflit sur la défense de la forêt, et son projet propose une solution pour le résoudre. Fernández Bustamante documente l’ensemble du conflit par la photographie et la vidéo. Elle a collaboré avec le collectif audiovisuel Do Xente pour réaliser plusieurs documentaires, tels que Ga Mi Do Xente (« Le cœur des montagnes »), qui traite de la participation des femmes, et Somos el Presente (« Nous sommes le présent »), un film sur les enfants de Xochicuautla. Les films ont été présentés dans des communautés, espaces culturels et universités à travers le pays.

Fernández Bustamante est convaincue que la mémoire de ses ancêtres se reflète dans les luttes actuelles. Une archive vivante sur la mémoire de la lutte à Xochicuautla reconstitue le sens et l’importance du processus et de la transformation du conflit. À travers l’art et la culture, un sens émotionnel de la mémoire de la résistance et de la défense de la forêt est évoqué. Thalia Fernández Bustamante