Exposition Plein Est – Vivre en RDA

Image presse. Exposition « Plein Est » (extrait) © Harald Hauswald/Ostkreuz

Lu, 21.09.2020 -
Ven, 30.10.2020

MISHA Strasbourg

5 allée du Général Rouvillois
67000 Strasbourg

Initiée par l'agence de photographes OSTKREUZ et la Bundesstiftung zur Aufarbeitung der SED, cette exposition invite à un voyage en images et dans le temps pour découvrir la vie en Allemagne de l'Est alors que le Mur de Berlin séparait encore les deux Allemagnes. C’est une RDA sans fard ni artifices que nous présentent les clichés du photographe allemand Harald Hauswald, accompagnés de textes de l'historien et auteur Stefan Wolle.
 
Harald Hauswald, né à Radebeul en 1954, suit une formation de photographe à Dresde et s’installe à Berlin-Est en 1978. Dans les années 1980, il y parcourt les rues pour immortaliser ce que d’autres photographes ne voient pas ou ne trouvent pas digne d’intérêt : des scènes du quotidien, des personnes seules et âgées, des couples amoureux, des rockers, des hooligans et des jeunes qui œuvrent pour la paix et la protection de l’environnement au sein l’église. L’un des principes du réalisme socialiste consiste à placer « l’Homme au centre ». Harald Hauswald l’applique à sa manière. Ses travaux ne lui valent aucun prix, mais des ennuis avec les autorités. Naturellement, Harald Hauswald photographie aussi des façades délabrées et des files d’attente devant les épiceries. Mais sa photographie ne cherche pas tant à être subversive qu’à déclarer son amour aux habitants de la RDA. Entre les personnes photographiées et le photographe naît pour un court instant une relation presque tendre qui continue à toucher le spectateur aujourd’hui. Les photographies de Hauswald façonnent l’image que nous avons de la RDA avant sa chute et font régulièrement l’objet d’expositions dans le monde entier.
 
Stefan Wolle, né à Halle/Saale en 1950, obtient son baccalauréat en 1969 à Berlin et passe son examen d’ouvrier spécialisé comme libraire. À partir de 1971, il étudie l’histoire et la philologie germanique à l’Université Humboldt de Berlin-Est. En 1972, il est contraint d’abandonner ses études suite à des déclarations politiques critiques et doit « faire ses preuves à l’usine » pendant un an. Après sa réintégration et l’obtention de son diplôme, il travaille à l’Académie des Sciences. En 1984, il y obtient son doctorat sur les relations germano-russes vers 1800. Après la chute du Mur de Berlin, Stefan Wolle devient expert technique des dossiers de la Stasi pour la Table ronde (dialogue instauré avec les nouvelles forces politiques du régime) ; en mars 1990, il cosigne Ich liebe euch doch alle (Je vous aime pourtant tous), le premier recueil de documents de la Stasi, qui devient le dernier bestseller de la RDA. En tant qu’historien, il travaille ensuite à l’Université Humboldt et à l’Université libre de Berlin. Depuis 2005, il est directeur
scientifique du Musée de la RDA à Berlin. Il s’est fait surtout connaître par sa trilogie Die heile Welt der Diktatur (Le monde intact de la dictature). Les lecteurs apprécient ses descriptions vivantes et réalistes de la RDA, nourries aussi bien de sources scientifiques que de sa propre expérience.
 
La Fondation fédérale allemande pour la recherche sur la dictature du SED (Bundesstiftung zur Aufarbeitung der SED-Diktatur) contribue à l’analyse approfondie des causes, de l’histoire et des conséquences des dictatures communistes en Allemagne et en Europe par le biais de ses subventions accordées à divers projets et de ses propres offres : www.bundesstiftung-aufarbeitung.de. L’agence de photographes Ostkreuz a été fondée à Paris en 1990 par sept photographes est-allemands. Aujourd’hui, l’agence compte vingt-deux membres et est l’une des plus renommées d’Allemagne : www.ostkreuz.de.


Cette exposition est présentée dans le cadre du 30e anniversaire de l'unification allemande, en lien avec la pièce de théâtre « Utopia ’89 / Nous sommes le peuple » (Münsterhof, 30.09), le colloque « L’Allemagne, 30 ans après. De l’unification à l’unité ? » (MISHA, 01 + 02.10), la rencontre avec l'auteure Jana Hensel (MISHA, 01.10) et le week-end « 1990-2020 : 30 ans d’unité allemande » (Lieu d’Europe, 03 + 04.10).

Programme Allemagne, 30 ans après

Partenaires du 30e anniversaire de l’unification allemande : CIERA, CNRS, Consulat général d’Allemagne, Goethe-Institut de Strasbourg, Institut universitaire de France, Librairie du monde entier, Lieu d’Europe, MISHA, MSH Lorraine, Université de Haute-Alsace, Université de Lorraine, Université de Strasbourg, Ville et Eurométropole de Strasbourg

Retour