Table ronde Tête-à-tête - Réflexions franco-allemandes

Tête-à-tête © Goethe-Institut Nancy

Ma, 07.02.2017

L'allemand - une langue en crise ? Perspectives de l'apprentissage de l'allemand en France

Depuis des décennies l’apprentissage de l’allemand en France est en baisse. Comment s’expliquer ce manque d’intérêt croissant pour la langue de Goethe ? N’est-il pas tout à fait contraire à la réalité économique qui est marquée par un échange très intense et le développement d’un marché du travail commun ? Pourquoi si peu de jeunes en France saisissent-ils cette chance ?

Les intervenants de la table-ronde s’interrogeront avant tout sur les causes profondes de ce phénomène. Serait-il lié à l’évolution de la perception de l’Allemagne et de l’Allemand en France? Le problème linguistique serait-il l’indice d’une crise vraie crise des relations (culturelles) franco-allemandes ? Au cours du débat des pistes seront explorées pour une meilleure promotion de l’allemand en France et notamment dans la région Grand-Est.
 
Intervenants :
Reiner Marcowitz, professeur de civilisation allemande à l’Université de Lorraine

Romana Weiershausen, professeur d’études germaniques à l’Université de la Sarre
 
Animatrice :
Kerstin Wiedemann, Maître de conférences en études germaniques à l’Université de Lorraine
 
Cette table ronde s’inscrit dans la série des débats « Tête-à-tête » organisés par le Centre franco-allemand de Lorraine (CFALOR), le Pôle France de l’Université de la Sarre, le Goethe-Institut Nancy et l’Institut d’études françaises de Sarrebruck.

Retour