Installation / Exposition Nuit Blanche 2024

Sur l’image extraite de la vidéo, un bernard-l’hermite rouge à taille humaine est allongé sur un canapé au milieu d’un salon aux contours flous © Wagehe Raufi

Sa, 01.06.2024

20h00 - 0h00

Centre Tchèque Paris

Vous avez dit kafkaïen ?

À l'occasion de la Nuit Blanche 2024, le Goethe-Institut de Paris, le Centre Tchèque de Paris et le Forum Culturel Autrichien de Paris invitent des artistes européen·ne·s à investir le Centre Tchèque avec des installations et performances faisant écho à l’œuvre de Franz Kafka.

Wagehe Raufi crée des installations, des vidéos et des formats expérimentaux qui s'intéressent aux environnements numériques et réels des corps et aux relations qu'ils entretiennent entre eux. En collectant, extrayant et archivant des espaces et des environnements, elle détourne, traduit et transfère des objets du quotidien ainsi que des scènes et des instantanés d'univers visuels familiers. Ces éléments se fondent en complexes de désordre, créant ainsi des références à la réalité propre de la vie, mais qui sont en même temps brisées. Raufi se concentre ainsi sur la recontextualisation du matériel de base dans cette métamorphose, en y intégrant de nouveaux sens non linéaires.

À l'occasion de l'exposition, Wagehe Raufi présente des créations récentes ainsi que la vidéo « Ornamental Hermit » (2022). Cette dernière explore la solitude existentielle et l'étrangeté en représentant un bernard-l'hermite humanisé et nu qui s'installe dans une ancienne maison de berger. En cherchant à se faire une place dans cet environnement kafkaïen, le bernard-l'hermite se retrouve en conflit permanent. La maison semble elle-même mener sa propre vie, nous laissant, nous et le protagoniste, sans repères avec ses perspectives déformées et ses images abstraites qui se dissolvent sans cesse.

Wagehe Raufi vit et travaille à Berlin. Elle a suivi des études à la Hochschule für Gestaltung d'Offenbach am Main. En 2018/2019, elle a passé un semestre à la Central Academy of Fine Arts de Pékin. En 2017, elle a reçu le ‘SYN Award I sms’ et a participé à une résidence de trois mois dans les maisons des maîtres du Bauhaus de Dessau. En 2021, Raufi a reçu le Prix fédéral pour les étudiant·e·s en art du ministère allemand de l'Éducation et de la Recherche. Ses travaux ont été présentés dans le cadre d'expositions individuelles et collectives. En 2024, elle est boursière de la Hessische Kulturstiftung et vit et travaille à la Cité internationale des arts à Paris.

Les autres artistes présenté·e·s seront notamment Verena Andrea Prenner (Autriche) et Markéta Hlinovská, en collaboration avec Petr Faltus (Tchéquie).

Exposition ouverte jusqu’au 8 juin 2024
 
Un événement à l’occasion du centième anniversaire de la disparition de Franz Kafka
En coopération avec le Centre Tchèque de Paris, le Forum Culturel Autrichien de Paris et la Ville de Paris
Dans le cadre de la programmation Kafka 2024

Retour