Exposition et projection Fenêtre sur l'art vidéo hambourgeois

Armin Chodzinski / © Armin Chodzinski © Armin Chodzinski

Ven, 20.05.2016

Espace Croix-Baragnon

24 rue Croix-Baragnon
31000 Toulouse

WeAct 2016, 8ème édition

L’Espace Croix-Baragnon et le Goethe-Institut s'associent pour proposer un programme vidéo autour des artistes hambourgeois :
Armin Chodzinski, qui explore la relation entre l’art et l’économie, qui se distillerait dans l’espace urbain, et Anna Steinert, qui travaille sur le visage humain, les masques et les diverses formes de la représentation faciale dans l’art.

Armin Chodzinski
À l’aide de divers médias, de performances, de lectures et d’installations, Armin Chodzinski interroge les structures organisationnelles et les stratégies de représentation des divers secteurs de la société. Ainsi, « Blue Collar », au contraire de « White Collar », relève d’une terminologie qui structure socialement et hiérarchiquement les différents domaines d’activité. L’artiste les transfère en un système signalétique, un dispositif expérimental, qui permet un accès rationnel et poétique à la fois. Le « Tanzalphabet » s’empare de cette terminologie pour étendre la « méthode-Chodzinski » à l’expérience de soi-même.

Anna Steinert
Pour son film « Les rites bizarres de docteure Arabesque » (Die seltsamen Riten der Frau Doktor Arabeske), Anna Steinert utilise des masques dans un scénario qui, au travers de différents tableaux, change les plans de perception et d’interprétation, tout en empruntant des thèmes et éléments aux mouvements spiritistes et à leurs rassemblements rituels, et en introduisant des thèmes de l’histoire de l’art, de la poésie ethnique et de la psychanalyse.

En partenariat avec l'Espace Croix-Baragnon.

Retour