Rencontre littéraire Nuit de la littérature - Arne Ulbricht

Bannière de la Nuit de la Littérature © Stéphane Roqueplo

Sa, 30.05.2020

18:00 - 23:00

En ligne

Cette petite crapule de Maupassant

En 2020, la Nuit de la Littérature est de retour sous un format inédit. Pour sa 8e édition, elle sera complètement virtuelle et à découvrir sur le site du FICEP le 30 mai à partir de 18h.
 
Au programme, retrouvez les propositions littéraires des centres participants, alliant à la fois poésie, roman et autres épopées fantastiques pour continuer à vous faire voyager.
 
Dans une vidéo d'une vingtaine de minutes, le Goethe-Institut présente l'écrivain allemand Arne Ulbricht et son livre Cette petite crapule de Maupassant, paru en 2019 aux éditions du Sonneur dans une traduction d'Elisabeth Willenz. Le comédien Pierre Morice lit un extrait du livre.

Raconter la jeunesse de l’un des écrivains majeurs de la littérature française : voilà le défi que s’est lancé Arne Ulbricht. De l’enfance de Guy de Maupassant à Étretat jusqu’à son premier succès littéraire, Arne Ulbricht dresse le portrait de l'écrivain, ami fidèle et boute-en-train infatigable, amoureux de la nature et des femmes : une invitation à (re)découvrir le XIXe siècle et les œuvres des illustres auteurs de l’époque.
 
Arne Ulbricht est né en 1972 à Kiel en Allemagne. Après des séjours à Nancy, Tübingen, Paris, Hambourg et Berlin, il se fixe à Wuppertal (Rhénanie), où il enseigne l’histoire et le français. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la pédagogie, d'un livre pour enfants et de trois romans, dont Cette petite crapule de Maupassant est le premier à être traduit en français.

Né à Caen en 1982, Pierre Morice a étudié les Lettres et la philosophie avant d'intégrer le conservatoire du 8e arrondissement de Paris puis l’école du Studio‐théâtre d’Asnières et le CFA des comédiens au CNR de Boulogne. Il travaille depuis comme comédien et dramaturge. En 2015, il fonde le collectif Eskandar avec Samuel Gallet et en assure depuis la codirection.

  
Dans le cadre de la Nuit de la littérature organisée par le Forum des Instituts Culturels Etrangers à Paris (FICEP)

 

Retour