Débat L’Est contre l’Ouest – L’Europe échoue-t-elle face à la question des réfugiés ?

L’Est contre l’Ouest – L’Europe échoue-t-elle face à la question des réfugiés ? © Design Sandra Kastl

Mer, 14.02.2018

Représentation de Bavière auprès de l'U.E.

Rue Wiertz 77
1000 Bruxelles

Réinventer notre identité européenne : Rencontre entre Philipp Ther et Włodzimierz Borodziej

Fuites, persécutions et migrations font partie de l’histoire européenne, tout comme les conflits qui y sont liés. Ces dernières années, le nombre croissant de réfugiés et de migrants a de nouveau mené à de vives tensions. Il explique en grande partie la montée du populisme de droite et menace de diviser l’UE. Quelles expériences guident les actions politiques en Europe de l’Est et Europe de l’Ouest ? D’où viennent les différences ? Et quelles possibilités s’offrent à nous pour les surmonter ?

Philipp Ther © Barbara Mair/Universität Wien Philipp Therest est né en 1967 à Mittelberg en Autriche. Ce professeur d’histoire de l’Europe centrale et orientale de l’Université de Vienne a été boursier au centre d’étude européen John F. Kennedy de l’Université de Harvard entre 1997 et 1998 et a été professeur à l’Institut universitaire européen de Florence entre 2007 et 2010. Son étude publiée en 2014, Die neue Ordnung auf dem alten Kontinent. Eine Geschichte des neoliberalen Europa (le nouvel ordre du Vieux Continent : une histoire de l’Europe néolibérale) a été récompensée par le prix de la foire du livre de Leipzig. Cette année est marquée par la publication de sa dernière œuvre, Die Außenseiter. Flucht, Flüchtlinge und Integration im modernen Europa (les marginaux : fuite, réfugiés et intégration dans l’Europe moderne).

Włodzimierz Borodziej © privé Włodzimierz Borodziej est né en 1956 à Varsovie. Ce professeur d’histoire contemporaine de l’Université de Varsovie et directeur de l’institut de recherche Imre Kertész Kolleg à Iéna est l’un des historiens contemporains les plus éminents de Pologne. Il est également président du comité scientifique de la Maison de l’histoire européenne de Bruxelles. Parmi ses œuvres, on retrouve Terror und Politik. Die Deutsche Polizei und die polnische Widerstandsbewegung im Generalgouvernement 1939-1944 (terrorisme et politique : la police allemande et le mouvement de résistance polonais au sein du Gouvernement général de Pologne 1939-1944), traduit en allemand en 1999 et Geschichte Polens im 20. Jahrhundert (histoire de la Pologne au XXe siècle) publié en 2010.

La modération sera faite par: Matthias Krupa (Die Zeit).

L'inscription en ligne néccessaire
 
La discussion fait partie de la série :

« Réinventer notre identité Européenne » 

Que nous faut-il pour faire avancer non seulement l’Union européenne, mais aussi toute l’Europe, comme projet politique, économique, culturel et social ? Quels discours européens peuvent nous servir de modèles et de leitmotivs pour déterminer notre trajectoire commune ?

Voici les questions et la perspective au cœur du cycle d’entretiens organisé par le Goethe-Institut Brüssel et le Bureau de liaison de l’ARD en collaboration avec la WDR, Die Zeit et d’autres partenaires. Nos invités jusqu’à présent ont été Adolf Muschg, Günther Oettinger, Claus Leggewie, Gesine Schwan, Martin Schulz, Udo di Fabio, Helmut Schmidt, Jacques Delors, Norbert Lammert, Jerzy Buzek, Karl Schlögel, Luuk van Middelaar, Thomas de Maizière, Věra Jourová et récemment Herlinde Koelbl et Eva Illouz. Le contenu est repris à la radio sur WDR 3 et depuis peu sur B5-Plus.

Retour