Rencontre littéraire Annette Hug

Portrait de Annette Hug et couverture du livre © Florian Bachmann

Jeu, 16.02.2023

19:00 - 20:30

Goethe-Institut Paris

Le grand enfouissement

En présence de l’autrice
Modération : Camille Thomine

Comment transmettre aux générations futures les savoirs nécessaires pour assurer que jamais aucun humain ne meurt en raison du stockage défectueux des déchets nucléaires ?
C'est à cette question fondamentale que s'attaque Annette Hug dans son roman Tiefenlager, traduit en français par Camille Luscher et paru aux éditions Zoé sous le titre Le grand enfouissement.

Annette Hug s'entretient avec Camille Thomine sur l'expérience littéraire qu'a représentée pour elle la réflexion sur ce sujet. Car au-delà de la question des déchets nucléaires, c'est tout une série de questions existentielles qui sont posées, telles que la mémoire, l'avenir des langues, la durabilité des institutions et des relations humaines, etc…

Résumé :
Ils sont cinq, venus des quatre coins du monde, réunis pour une mission cruciale : alerter les générations du futur sur le danger des déchets nucléaires. Ils ont créé un ordre érudit, une organisation sociale subtile et équilibrée. Leurs journées sont rythmées par des rituels et des leçons, dans lesquelles chacun se retrouve tour à tour enseignant et enseigné. Petit à petit l’ordre s’est agrandi, bientôt dix novices les ont rejoints. Mais comment résister face aux intérêts politiques et aux logiques de profit qui affluent de l'extérieur ?
Annette Hug livre un récit visionnaire porté par la foi en le pouvoir de la littérature.

Annette Hug est née en 1970 à Zurich. À 20 ans, elle entreprend des études d'Histoire et milite activement pour le droit des femmes avant de quitter Zurich pour l’Université de Manille, l’une des rares à proposer un cursus de 'Women and Development Studies' au début des années 1990. Elle apprend le tagalog, s’engage parmi les associations féministes et noue avec le pays un lien étroit. De retour en Suisse après ses études, elle enseigne à l’université, travaille comme secrétaire centrale dans un syndicat, et écrit pour différents journaux. Le grand enfouissement est son deuxième roman à être traduit en français, après Révolution aux confins (2019), tous deux traduits par Camille Luscher.

Camille Thomine est journaliste indépendante et animatrice de débats. Elle est également chargée de développement documentaire dans une société de production audiovisuelle.
 
Avec le soutien de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture

Retour