Exposition Kalas Liebfried – Ambient du Passage

Une femme avec un ampli de guitare attaché à elle se déplace près du sol © Mathias R. Zausinger

Jeu, 24.06.2021 -
Di, 18.07.2021

Goethe-Institut Paris

17 avenue d'Iéna
75116 Paris

Programme d’exposition uniquement sur inscription (lien à droite)

Preview le mercredi 23 juin à 18h
Conversation entre Kalas Liebfried et Cédric Fauq, commissaire au Palais de Tokyo

Vernissage le jeudi 24 juin à 18h
Activation performative de l'exposition
 
Performance le vendredi 2 juillet de 17h à 19h
«Amp Pack Backyard Interaction» avec Nicola Kötterl, Kalas Liebfried et complices
 
PARA-PAR-IS takeover le jeudi 15 juillet à 18h
Activations sonores dans le cadre du projet PARA, avec Jakob Braito, Anja Lekavski et Abdullah Miniawy

À l'occasion de l'exposition monographique « Ambient du Passage », le Goethe-Institut de Paris accueillera sculptures, projections vidéo, performances et installations spatiales de l'artiste munichois Kalas Liebfried.
De nombreuses collaborations avec d’autres artistes sont au cœur du projet, créant un terrain de jeu soigneusement délimité et façonné. Ainsi s’ouvre un champ de perspectives, sur lequel les spectateurs/-trices peuvent se positionner de façon active et libre. Le son devenu expérience collective transforme le sujet en un corps performatif et politique.

La conception thématique de l’exposition se situe à la croisée entre Le livre des passages (Das Passagen-Werk) de Walter Benjamin et la « Musique d’ameublement » d’Erik Satie. Il en découle un récit sur l'histoire matérielle, la genèse de la musique d'ambiance, la progressivité et la transcendance, sur le corps en tant que point de passage et espace de résonance de son environnement. Les installations constituent une expérience initiatique marquée par une alternance entre conscient et inconscient : un état transitoire qui attire l'attention sur des réalités construites par l'interprétation d'images dialectiques. La zone d'éveil est étendue à l'infini et décrite comme un rite de passage méditatif.
 
Dans le cadre du projet interdisciplinaire Munich Unique
 

Retour