Rétrospective Quinzaine franco-allemande en Occitanie 2018


La première Quinzaine franco-allemande en Occitanie s'est déroulée du 14 septembre au 3 octobre 2018.
L’ambassade d’Allemagne à Paris, la fondation La Dépêche puis la Région Occitanie l’ont initié pour mettre en lumière l’amitié franco-allemande dans la région. Au final, ce sont 215 événements culturels, économiques, pédagogiques et sportifs qui ont été organisé pour représenter la diversité de la culture allemande. Le Goethe-Institut a quant à  lui contribué à non moins de 45 de ces manifestations, en étant les plus souvent l’organisateur principal. Voici une rapide description de quelques-unes d'entre elles :
               
La Quinzaine franco-allemande en Occitanie a été inaugurée au «Théâtre du Capitole de Toulouse» lors d’un concert franco-allemand, avec le soutien financier d’Airbus. L’Orchestre National du Capitole de Toulouse partageait la scène avec l’«Ensemble Arabesques» de la ville de Hambourg. Les œuvres d’Antonín Dvořák, de Jacques Ibert et de Johannes Brahms faisaient partie des points culminants de la programmation.
 
La Péniche «Le Tourmente» a commencé son voyage sur le Canal du Midi le 17 septembre pour naviguer de Toulouse à Sète. En prélude à ce voyage, le Goethe-Institut et l’Alliance Française ont organisé à bord un cocktail franco-allemand avec des bretzels et de la bière, du vin et du fromage. Par la suite, Antoine Villoutreix a enchanté le public avec son programme composé de chansons, de folk et de swing.
 
Le concert baroque «Die Reise nach Lübeck» donné à Toulouse, Albi et Villeneuve-lès-Maguelone, retraçant la rencontre de Johann Sebastian Bach avec son idole Dietrich Buxtehude, a constitué un autre moment fort. Commentées par le musicologue passionné Gilles Cantagrel, les cantates ont fait plonger le public dans cette époque.
 
Pour promouvoir le cinéma allemand contemporain, le Goethe-Institut a organisé quatre soirées courts-métrages en coopération avec la «KurzFilmAgentur Hamburg». Cinq courts-métrages de différents réalisateurs de Hambourg (VOSTF) ont été projetés pour illustrer la diversité de la scène cinématographique allemande en termes de contenu et d’esthétique.

 
  • 13 Musiker in schwarz mit ihren Instrumenten © Melanie Kausch
    Eröffnungskonzert Ensemble Arabesques
  • Frachtschiff auf Fluss bei Nacht © Momentum
    Frachtschiff Le Tourmente
  • Leute im Gespräch auf Boot © Melanie Kausch
    Deutsch-französischer Cocktailempfang
  • 5 Musiker von oben gesehen auf Bühne mit Projektion © Momentum
    Deutsch-französisches Jazzkonzert
  • 5 Jazz-Musiker am Bühnenrand © Melanie Kausch
    Jazz: Julian und Roman Wasserfuhr und das Lorenzo Naccarato Trio
  • Zwei Frauen auf einer Bühne präsentieren den Abend © Melanie Kausch
    Hamburger Kurzfilmabend
  • Musiker vor Publikum in einer Barock-Kapelle © Momentum
    Die Reise nach Lübeck - Chapelle des Carmélites, Toulouse
  • Finn-Ole Heinrich vor Projektion zu einem seiner Bücher © Paula Finke
    Finn-Ole Heinrich, Kinderbuchautor
Les artistes Julian et Roman Wasserfuhr et le Lorenzo Naccarato Trio ont exalté le public avec leurs quatre concerts de jazz, jouant ensemble leur programme franco-allemand unique à Montauban, Montpellier, Albi et Tournefeuille.
 
La soirée de conférence consacrée à Heinrich Mann a été un des événements du programme littéraire de la Quinzaine. Les deux scientifiques Hans Hartje (Pau) et Wolfgang Klein (Berlin) ont accentué l’engagement littéraire, journalistique et politique d’Heinrich Mann dans les années 1920 et 1930 et rendu hommage à sa contribution au rapprochement franco-allemand.
 
La fin de la «Quinzaine franco-allemande en Occitanie» a été célébrée le 5 octobre au Goethe-Institut. Le groupe de Klezmer «Mischpoke» de Hambourg a présenté un programme mêlant la mélancolie à des rythmes endiablés, des danses, chansons et pièces instrumentales virtuoses.
 
La «Quinzaine franco-allemande en Occitanie» s'est avérée inédite et enrichissante pour le Goethe-Institut. Nous remercions tous ceux qui ont contribué à ce succès mémorable : les sponsors, les partenaires, les collègues, et bien sûr, notre public !
Vivement la prochaine Quinzaine en 2020 …