Théâtre / Lecture Journée du théâtre autrichien à Paris

Portraits de Teresa Dopler et Ferdinand Schmalz Photos (détails) : Ferdinand Schmalz © Regina Laschan, Teresa Dopler © Rafael Sonntag

Lu, 10.02.2020

Goethe-Institut Paris

17 avenue d'Iéna
75116 Paris

Lieux blancs

Les paysages magnifiques chantés par toute l’Autriche servent parfois de prétexte à des critiques acerbes rédigées par les auteur.e.s de la 29ème édition de la Journée du théâtre autrichien. Heinz Schwarzinger (Interscènes) présentera les traductions françaises des pièces de Ferdinand Schmalz et de Teresa Dopler.

Les lectures scéniques auront lieu en présence des auteur.e.s :
Lectures scéniques :
16h Ferdinand Schmalz : à l’appareil, pays de boue violence, sur le plateau du diable
18h
 
 Teresa Dopler : Le village blanc
20h Ferdinand Schmalz : le templier


Teresa Dopler, née en 1990 en Haute-Autriche, vit à Vienne. Après des études théâtrales et de poétique et après de long séjours en France, au Portugal et en Espagne, sa première pièce, Ce que nous voulons, est créée en 2017. En 2019, Le village blanc obtient le Prix de l’auteur.e du très réputé festival Stückemarkt de Heidelberg et Monte Rosa le Prix Peter Turrini. Cette même année, elle participe à la Résidence Emerging Playwrights au Royal Court Theatre de Londres. Elle a à son actif de nombreuses publications dans des revues littéraires et à la radio.

Ferdinand Schmalz est né en 1985 et a grandi en Styrie. Il effectue des études théâtrales et philosophiques à Vienne. Pour sa première œuvre À l’exemple du beurre, il reçoit le prix Retzhofer Dramapreis en 2013, il est élu meilleur jeune dramaturge en 2014 et récompensé par la bourse de dramaturgie de la ville de Vienne. Pour son texte mon animal préféré se nomme hiver, Ferdinand Schmalz a remporté le Prix Ingeborg Bachmann en 2017.
 
Avec le soutien du Forum Culturel Autrichien à Paris et de la Chancellerie Fédérale Autrichienne à Vienne
 

Retour