Raccourcis:

Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)
Hannah Arendt - Thinking is Dangerous

La pensée dangereuse

« Hannah Arendt : La pensée dangereuse » explore la conception de la pensée d’Hannah Arendt à travers le dialogue, l’art, la performance, le jeu, la musique et le silence.

L’idée selon laquelle il existe des pensées dangereuses est erronée, car la pensée elle-même est dangereuse pour toutes les croyances, convictions et opinions.

Hannah Arendt, La vie de l’esprit, traduction libre


À propos de Hannah Arendt et de son travail

Qui était Hannah Arendt ? Et son œuvre peut-elle nous aider à comprendre la condition humaine au XXIe siècle ?


Balado « Between Worlds »

Hannah Arendt:  Between Worlds Ces dernières années, de nombreuses personnes se sont tournées vers l'œuvre de Hannah Arendt pour tenter de comprendre ce qui se passe dans notre monde actuel. Mais qui était Hannah Arendt ? Et pourquoi est-elle si pertinente aujourd'hui ? Au cours de sept épisodes, Samantha Rose Hill s'entretiendra avec des artistes, des poètes, des écrivain.e.s, des universitaires, des musicien.ne.s et des militant.e.s qui pensent comme Hannah Arendt et qui explorent les questions de solitude, de paix, de vie privée, de liberté, d'amour et de politique.

Écouter les balados (en anglais)

La pensée idéologique s’émancipe de la réalité.

Hannah Arendt, Les origines du totalitarisme (Paris, Gallimard, 2002), p. 827


Hannah Arendt en images

La galerie d'images vous offre un aperçu de la vie d'Hannah Arendt, depuis son enfance à Königsberg jusqu'à son travail à New York, en passant par les archives de la littérature allemande à Marbach peu avant sa mort.


Quiz


Bibliographie sélective

Hannah Arendt a laissé derrière elle une œuvre considérable. Ces trois ouvrages sont toutefois absolument indispensables et constituent une bonne introduction à une étude plus approfondie de ses travaux et de sa vie. Cliquez ci-dessous pour obtenir d'autres recommandations.

Hannah Arendt "The Origins of Totalitarianism" © Schocken Books

« Les Origines du totalitarisme »

Les Origines du totalitarisme (1951) est le premier grand récit de la montée de l'hitlérisme et du stalinisme. À travers trois sections sur l'antisémitisme, l'impérialisme et le totalitarisme, Hannah Arendt retrace les éléments sous-jacents qui se sont cristallisés dans l'apparition phénoménale du totalitarisme au XXe siècle.

The Human Condition © University of Chicago Press

« Condition de l'homme moderne »

Condition de l'homme moderne (1958) offre un compte rendu des activités fondamentales de la vie humaine - le travail, la production et l'action - et de la façon dont elles ont été transformées dans la modernité, conduisant à une nouvelle forme d'aliénation mondaine moderne.

Hannah Arendt "Eichmann in Jerusalem" © Penguin Classics

« Eichmann à Jérusalem »

Eichmann à Jérusalem : Rapport sur la banalité du mal (1963) rassemble le reportage de Hannah Arendt sur le procès d'Adolf Eichmann à Jérusalem, publié à l'origine dans le magazine The New Yorker.

Pour une liste plus complète des lectures recommandées, veuillez cliquer sur le lien suivant

Ici


Événements passés

The Love Letters of Hannah Arendt © Goethe-Institut New York

Lecture | 14 février 2022 | Goethe-Institut New York
Les lettres d'amour de Hanna Arendt & Heinrich Blücher

Pour célébrer la Saint-Valentin, des étudiant.e.s en théâtre de l'Institut Lee Strasberg ont lu une sélection de lettres d'amour échangées par Hannah Arendt et Heinrich Blücher au Goethe-Institut de New York.

Hannah Arendt et Heinrich Blücher se sont rencontrés à Paris en 1936, tous deux exilés de l'Allemagne nazie. Arendt était juive et a fui l'Allemagne en 1933 après avoir été arrêtée par la Gestapo, et Blücher était communiste et a été expulsé en raison de son travail avec Versöhnler, un groupe d'opposition.

Leur première romance a été marquée par des tribulations, notamment le fait d'être séparés dans différents camps d'internement avant de pouvoir finalement fuir aux États-Unis en 1941. Ils ont vécu ensemble à New York jusqu'à la mort de Blücher en 1970, partageant leur amour et leur travail ; comme l'a écrit Blücher, « Nous faisons chacun notre travail, puis nous nous réunissons pour discuter. » Leur histoire d'amour est simultanément cinématographique et intime - elle traverse les frontières et les décennies, et les deux écrivains ont trouvé en l'autre de véritables partenaires de vie. Comme Arendt l'a écrit à Blücher : « Il me semble toujours incroyable que j'aie réussi à obtenir les deux choses, l' 'amour de ma vie' et une unité avec moi-même. Et pourtant, je n'ai obtenu l'une que lorsque j'ai obtenu l'autre. Mais finalement, je sais aussi ce qu'est le bonheur. »

Animée par Samantha Rose Hill.


Partenaires

Partner Logos HA