Raccourcis:

Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)

Klosterstraße 38-42, Berlín, 13581 Spandau
« Mayas en Berlin » de Tomer Linaje

Tomer Linaje - Mayas en Berlin© Tomer Linaje, Foto: Sehr Bueno

La mort porte un masque de jade

La civilisation Maya est l'une des plus connues au monde. C'est une civilisation de Mésoamérique qui s'étendait, à la période pré-classique, de la péninsule du Yucatan à la partie occidentale du Honduras et au Salvador. 

Elle représenta une grande source d'inspiration pour des astronomes célèbres, des paysans et des mathématiciens et elle sert de point de référence pour l'évolution de l'humanité en Amérique.

L'artiste mexicain Tomer Linaje fut si fasciné par cette culture qu'il créa une peinture murale rendant un petit hommage aux Mayas : "J'avais l'intention de peindre quelque chose qui représente la culture mexicaine et à cette période, mon fils s'intéressait à la civilisation Maya, c'est pourquoi nous n'avons cessé de regarder des films sur le sujet", dit-il.

La véritable essence du graffiti se révèle lorsqu'on peint la nuit.

Tomer Linaje - Mayas en Berlin © Tomer Linaje, Photo: Sehr Bueno Mayas en Berlín (Les Mayas à Berlin) est une peinture murale qu'il a réalisée dans la Klosterstraße à Berlin et sur laquelle il représente l'enfance et la maturité séparées par la mort. Celle-ci porte un masque de jade et présente des caractéristiques de la culture Maya comme les oreilles agrandies, les coiffures typiques et les tatouages sur le visage. Le style de l'œuvre reste réaliste et joue avec les proportions pour donner, à grande échelle, un sentiment de distance et de proximité.

Mais cela ne s'arrête pas à une simple représentation de portaits avec des caractéristiques Mayas. Tomer Linaje a intégré dans la peinture une dimension très personnelle et touchante :"C'était l'occasion de faire à mon fils un petit cadeau à distance parce que j'ai pas pu l'emmener en Allemagne. Pour lui faire savoir qu'il était malgré tout près de moi", dit-il.

Tomer Linaje

Rafael Medina Martínez, mieux connu sous le nom de Tomer Linaje, est un artiste plasticien, autodidacte, qui s'intéresse au Street Art depuis le lycée. Bien qu'au début, il n'écrivît que son nom sur les murs de l'espace public, il a acquis avec le temps et beaucoup de ténacité une place parmi les peintres de Street Art les plus célèbres du monde, de l'île Holbox et de la Valle de Bravo jusqu'à Sao Paulo et en Allemagne : "Je suis un autodidacte. J'ai appris en persévérant et en éprouvant du plaisir à expérimenter, grâce à l'histoire de l'art et aussi à travers les vidéos d'autres artistes", dit-il.
 
Avec son style hyperréaliste, il dessine des personnages et des animaux du Mexique : de la fillette de Puebla à Frida Kahlo appréciée de par le monde, du fameux chien nu du Mexique à l'élégant jaguar ; mais sa plus grande source d'inspiration est son fils qu'il a représenté de diverses manières dans ses œuvres. 

Pendant son séjour en Allemagne, Tomer a voulu mieux connaître le pays et décida d'entreprendre un voyage à Berlin. Mais pour s'y rendre, le peu de points communs culturels entre les deux pays, l'on conduit à choisir le bus plutôt que le train : "Je me suis perdu en Allemagne parce que le car que je voulais prendre n'est finalement pas parti et j'ai dû repartir à pied vers le lieu d'où je venais, en marchand jusqu'à 4 heures du matin et en pleurant de désespoir. Mais j'ai réessayé le lendemain, cette fois avec succès", raconte-t-il.