Raccourcis:

Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)
« Love Forever » de D*Face © D*Face. Photo: Lord Jim

Fremont et 7th st., Las Vegas
« Love Forever » de D*Face

Murs, Guitares, Motos

C’est en créant des affiches et des autocollants faits à la main que D*Face, alias Dean Stockton, a débuté sa carrière à Londres dans la fin des années 90. Ses premières œuvres murales, pour lesquelles il est aujourd’hui mondialement connu, ont été réalisées dans l’obscurité protectrice de la nuit. Jusqu’en 2008, son identité est restée anonyme, puis il s’est décidé à dévoiler son nom. On doit à D*Face des graffitis, autocollants et affiches uniques, que l’on peut retrouver dans plusieurs villes autour du globe. Parmi les éléments qui caractérisent son travail, on peut citer les images récurrentes de célébrités (comme Marylin Monroe), l’iconographie punk, ou son intérêt pour les habitudes de consommation.  Il puise son inspiration dans le pop art, les graffitis du métro new-yorkais et la culture de la planche à roulette. D*Face est fasciné par les défis qu’apporte chaque nouveau mur – pour lui, c’est une sensation incroyable d’être face à une murale terminée et d’avoir pu donner vie à ses idées.
 


 
Avec „Bits and Bobs”, il a diversifié ses moyens d’expression artistique : il a choisi d’embellir différents objets tels que des casques de moto, des planches à roulettes et des guitares.  Il a également réalisé des pochettes d’albums pour Christina Aguilera et Blink-182. On peut admirer la plupart de ses murales à Los Angeles.