Raccourcis:

Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)

Berlin
« Protección » de Los Calladitos & Sr. Papá Chango

Los Calladitos & Sr. Papá Chango „Protección“© Los Calladitos & Sr. Papá Chango, Foto (Detail): Sehr Bueno

Un sentiment de consolation

Puisque nous savons que nous n'avons pas choisi notre famille, nous essayons toujours de nous entourer de gens avec lesquels nous partageons des points communs, qui nous font rire, nous cajolent mais surtout qui nous aiment et qui prennent soin de nous. Qu'il s'agisse d'amis d'enfance ou d'amours de jeunesse, les relations humaines sont compliquées mais elles ont une chose en commun, l'amour.

  • Los Calladitos & Sr. Papá Chango „Protección“ © Los Calladitos & Sr. Papá Chango, Foto (Detail): Sehr Bueno
    Los Calladitos & Sr. Papá Chango „Protección“
  • Los Calladitos & Sr. Papá Chango „Protección“ © Los Calladitos & Sr. Papá Chango, Foto (Detail): Sehr Bueno
    Los Calladitos & Sr. Papá Chango „Protección“
  • Los Calladitos & Sr. Papá Chango „Protección“ © Los Calladitos & Sr. Papá Chango, Foto (Detail): Sehr Bueno
    Los Calladitos & Sr. Papá Chango „Protección“
  • Los Calladitos & Sr. Papá Chango „Protección“ © Los Calladitos & Sr. Papá Chango, Foto (Detail): Sehr Bueno
    Los Calladitos & Sr. Papá Chango „Protección“
  • Los Calladitos & Sr. Papá Chango „Protección“ © Los Calladitos & Sr. Papá Chango, Foto (Detail): Sehr Bueno
    Los Calladitos & Sr. Papá Chango „Protección“
  • Los Calladitos & Sr. Papá Chango „Protección“ © Los Calladitos & Sr. Papá Chango, Foto (Detail): Sehr Bueno
    Los Calladitos & Sr. Papá Chango „Protección“
C'est ce que l'on peut voir sur la peinture murale intitulée Protección que le collectif Los Calladitos a conçue en Allemagne avec Sr. Papá Chango, tout en ayant en tête de travailler ensemble sans emprunter ni modifier le style de l'autre.

Dans ce dyptique, il y a deux personnages, l'un à côté de l'autre. Celui de droite est un monstre balourd et poilu qui porte un pantalon à bretelles et qui regarde et sourit vers la gauche. Il tient une photo dans ses bras filiformes. De l'autre côté, on voit un homme moustachu et barbu, portant un poncho, qui regarde le monstre et tient aussi une photo.

Les deux personnages sont éclairés par une lumière au centre et l'on constate que chacun tient la photo de l'autre, ce qui démultiplie ce sentiment de protection à l'infini car sur les photos, on voit les personnages tenir aussi des photos de sorte qu'à un moment donné, on ne peut plus reconnaître les détails qui y figurent.

Cette œuvre collective donne non seulement vie aux rues allemandes mais elle procure aussi un sentiment de consolation dans des temps difficiles. Un ami qui t'embrasse et qui s'occupe de toi, un acte d'amour simple.

Je ne sais pas pourquoi, mais à chaque fois que je vois une œuvre de Los Calladitos, j'ai l'impression de trouver la paix.

Fernanda Valdovinos

Los Calladitos

Avec pour devise, "une image dit plus que 1000 mots", la graphiste Ariadna Galaz et l'illustrateur Jorge Peralta fondèrent un collectif d'artistes, Los Calladitos, qui crée des peintures murales avec des personnages se référant à des légendes, des récits ou des histoires en lien avec les lieux qu'ils visitent.
Dans les rues, ils créent, au moyen d'un style illustratif oscillant entre le monde de l'enfance et le réalisme, des peintures murales qui intègrent, à travers leurs personnages, les habitants du coin et expriment la tranquillité, la lumière et la solennité.