Raccourcis:

Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)
Sisterhood© Mark Macguire

Washington, D.C.
« Sisterhood » de Kate Deciccio et Rose Jaffe

Making art with people in locked spaces like mental institutions, prisons and juvenile detention centers is important to me. I think delivering meaningful arts education to young people is a tool for coping, improving self-esteem, developing confidence and connection. Any chance I have to support another person to discover their inherent creativity and the joy of making something with their hands brings me great satisfaction.

  • Kate Deciccio
Kate Deciccio est une artiste de Washington D.C. dont le travail est guidé par son intérêt pour la justice, la santé mentale, l'humour, le développement communautaire et la passion pour la réalisation d’oeuvres. Pour elle, les peintures murales deviennent des pierres angulaires de l'espace public parce qu'elles ont la capacité de transformer les espaces et de refléter ainsi la force et l'identité d'une communauté - sous la forme d'une contre-narration, d'une résistance ou d'un compliment. Son art s'est récemment fait connaître à travers ses contributions à Black Lives Matter, à la Marche des femmes à Washington ou à la Marche pour la science. Ses estampes vivantes, qui traitent de questions sociales comme l'égalité, le développement communautaire et la santé mentale, habitent les espaces publics et tentent de rendre possible des projets artistiques collaboratifs.
 

Dans une entrevue avec Impakter, elle dit : "Quand je crée des motifs, je veux qu'ils pulsent avec un sens du rythme, du mouvement et de l'absurdité ludique, ce qui correspond aussi avec une intégration de formes géométriques et organiques. Quand je peins les gens, je veux que rayonnent la chaleur, l'humanité et les belles caractéristiques du visage humain."