Raccourcis:

Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)

Ave Duluth/Rue Coloniale
« Untitled » de Whatisadam

„Untitled" de Whatisadam© Whatisadam, Photo: Almuth Klôtz

Des cerfs prostitués et des escrocs de hockey

Whatisadam (WIA) de Montréal est un artiste de rue enthousiaste et un globe-trotteur passionné. Il utilise une imagerie canadienne et différents éléments de la bande dessinée vintage et du pop art. La faune et les paysages nord-américains sont des thèmes récurrents qu'il réinvente souvent pour en faire des éléments de la culture urbaine. Ses motifs sont aussi variées que surréalistes, comme les emblématiques cannes de sirop d’érable « sizzurp » (la canne est basée sur un modèle de marque de sirop d’érable bien connue au Québec), les canards tatoués, les cerfs prostitués ou les escrocs du hockey qui peuplent son travail. Parallèlement à son travail sur ses créations, à l’aide de pâte de blé et pochoirs, il possède également un studio où il se dédit à différentes techniques telles que la sérigraphie, les murales grand format et à des installations de toutes sortes. De plus, il a développé une passion pour les objets trouvés, qu’il ramène de ses journées de travail dans les rues de New York, Paris, Toronto, Miami, Mexico et bien sûr de sa ville natale, Montréal. Instagram: @whatisadam
 

Sizzurp 

Dans beaucoup d'œuvres de Whatisadams, il y a, comme évoqué ci-dessus, une canne de sirop d’érable avec l’inscription « Sizzurp ». Mais qu’est-ce que c’est ? Ce qui semble si inoffensif est en fait un mélange très dangereux de sirop contre la toux à base de codéine, de soda et de Jolly Ranchers, également connu sous le nom « Purple Potion », « sirop » ou « lean ». Cette préparation est évoquée dans de nombreuses chansons de rap depuis des années, mais les professionnels de la santé sont inquiets de la popularité de ce produit, glorifié dans les chansons et vidéos. Il s’agit d’une réaction entre la codéine, un opiacé qui produit un sentiment d’euphorie, et la prométhazine contenue dans le sirop contre la toux, qui agit comme un sédatif. Le combo amène souvent la personne à se pencher vers l’avant, d’où le nom « lean ».

Qu'est-ce qui est dangereux ? Trop de codéine et de prométhazine peuvent affecter le système nerveux central et les voies respiratoires et empêcher le cœur et les poumons de fonctionner. La nausée, les étourdissements, la vision trouble, la perte de mémoire, les hallucinations et les convulsions sont d'autres effets secondaires. Et bien sûr, le danger augmente en cas d’interaction avec d'autres drogues et l’alcool.


Whatisadam auf der Mural-Seite