Raccourcis:

Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)
« You Go Girl » de Hugo Gyrl© Hugo Gyrl, Photo: Luna Park

New York, NY, USA
« You Go Girl » de Hugo Gyrl

Quand je ne fais pas de l’art, je me sens comme de la merde.

Hugo Gyrl

Hugo Gyrl, artiste de rue et commissaire de la Nouvelle-Orléans, dit qu'iel était un.e adolescent.e anormal.e. Iel a quitté l'école d'art sans diplôme parce qu'iel ne pouvait pas se soumettre aux contraintes du travail contrôlé et préférait la liberté au travail de rue. En même temps, iel trouve les conditions de travail dans la rue - souvent illégales - plus excitantes que le travail dans les cages dorées des galeries. Selon Hugo Gyrl, il existe de nombreuses méthodes de création artistique, et pour iel c'est une nécessité. Si iel ne peut pas créer de l'art, iel se sent mal.
 

Je veux créer quelque chose de positif pour les gens, mais je veux aussi avoir une autre vision de la nature et l'introduire dans le monde du graffiti, qui n'est pas exactement un lieu queer ou féministe : pour moi c'était souvent étrange d'être un artiste queer graffiti. Nous ne sommes pas si nombreux.

(Hugo Gyrl en entrevue avec thecreativeindependent)

Hugo Gyrl a travaillé dans de nombreuses grandes villes et son travail peut être vu sur de nombreux murs Hugo Gyrl Hugo Gyrl | © TheDustyRebel de maisons et de galeries. Bien qu'iel soit surtout habillé.e en costumes et que son identité soit restée un mystère, les allusions comiques et le symbolisme féministe de son art ont créé une communauté de fans dévoués.

You Gay Girl

Des affirmations comme "You Go Girl" peuvent être vues sur les murs du quartier français de la Nouvelle-Orléans à Bywater. Mais quand Hugo Gyrl ne jette pas des oeuvres graphiques LGBTQIA contemplatives sur les murs, iel organise des expositions locales avec des performances telles que le fameux Drag Wrestling Match ChokeHole ("XXXtreme Drag Wrestling") et The Subletter's Omen, un jeu d’horreur et de comédie.
 
Gyrl est considéré comme l'un.e des représentants.es les plus importants.es de la scène des arts de la rue à la Nouvelle-Orléans. À l'occasion du Pride Festival au printemps 2018, iel a réécrit de façon ludique son surnom You Go Girl en You Gay Girl – dans une peinture murale plus grande que nature.

You Gay Girl You Gay Girl | © Hugo Gyrl, Foto: TheDustyRebel