Raccourcis:

Aller directement au contenu (Alt 1) Aller directement à la navigation principale (Alt 2)

Yi Luo

YI LUO, qui est originaire de Chine, vit en Allemagne depuis 2007 et poursuit actuellement des études d'animation à l'Académie de cinéma du Bade-Wurtemberg. Sous le pseudonyme Yinfinity, elle travaille comme illustratrice et dessinatrice de bandes dessinées, ses œuvres étant publiées entre autres dans la Süddeutsche Zeitung et le magazine de bandes dessinées Jazam ! En 2016, la maison d'édition Reprodukt publie son premier album Running Girl. Lorsqu'elle ne dessine pas de bandes dessinées, elle travaille sur ses films d'animation ou profite de la vie.

Yi Luo© Eva Müller

​Tears of a Mad Woman

Quand, à l'âge de 13 ans, je fréquentais l'internat, je devais dormir tous les week-ends chez tante Rong, une bonne amie de ma mère. Pendant très longtemps, je ne l'ai pas aimée, même si elle était en fait très gentille avec moi. Un jour, elle m'a emmené au cinéma. Nous y avons partagé un moment très intime.

Lisez la BD complète sur le site de Yi (en anglais et en allemand)

Yinfinity© Yinfinity

Traduction française

1.
Pendant le film, certaines choses en moi avaient changé. Mais je ne l’ai remarqué que plus tard.
 
Maman, je suis revenue.
 
Pourquoi ne m’as-tu pas attendu ?
 
Je n’arrive pas à me rappeler si nous en avions parlé après et si Han s’était moqué de moi.
 
2.
Depuis, beaucoup d’années ont passé. J’ai maintenant presque le même âge que Tante Rong à l’époque.
Maman…
(sanglots)
Bouh….
(snif)
 
Dans les années qui ont suivi, j’ai sangloté au cinéma sans aucun scrupule. C’était dû à de la colère, au suspense, à de la tristesse…
 
3.
Mais je n’ai plus jamais revécu quelque chose de semblable à ce que j’avais vécu cet après-midi-là.

Qu'est-ce qui relie deux personnes qui viennent d'horizons différents?

Peux-tu nous dire ce que tu voulais transmettre avec cette œuvre ? Quelles idées ou sources d’inspiration as-tu voulu prendre en considération lors de sa création? 

Quand vous lirez la bande dessinée complète, j'espère que vous comprendrez ce que je veux transmettre avec elle. Je pense qu'il n'y a pas seulement des barrières entre les grands groupes, les personnes de différentes confessions et idéologies, mais aussi entre les individus. Qu'est-ce qui relie deux personnes qui viennent peut-être d'horizons différents, comment peuvent-elles s'approcher l'une de l'autre - c'est ce qui m'intéresse. J'ai composé cette histoire en me basant sur ma propre expérience avec ma tante et sur ce que j'ai appris au cours de ce processus.
 
Pourquoi est-ce que le thème de la réconciliation est important pour toi ?

Parce que je crois que la réconciliation concerne chaque personne. Tout le monde est blessé par les autres dans la vie, et en même temps, chacun.e peut être la source du chagrin ou de la colère des autres. Nous ne voulons pas porter de telles émotions négatives toute notre vie, et encore moins continuer d’être blessé.e.s.

À quoi ressemblait le processus créatif lors de la création de cette œuvre ? (La cartographies-tu dans un plan à l'avance, travailles-tu d'abord sur le texte, puis sur l'illustration ou vice versa? Tu peux également parler du support ou des méthodes que tu utilises pour créer l'œuvre.)

Ça dépend. Parfois, j'ai d'abord l'idée pour le texte. Alors je commence par celui-ci. Dès que je sens que l'idée fonctionne et que je me retrouve à penser aux images, je commence à créer les images. À ce stade, je réécris aussi les textes que j'ai faits dans la première phase. Souvent, je dois retravailler le texte et les images encore et encore en les adaptant l’un à l autres jusqu'à ce qu'ils fonctionnent bien ensemble, c'est-à-dire qu'ils se complètent et se renforcent.
Mais parfois, les idées pour les images viennent en premier ; en ce cas, je commence à concevoir les images et ensuite le texte arrive - un processus similaire en fait. Je ne planifie pas beaucoup à l'avance, mais beaucoup de choses se produisent au cours de ce va-et-vient.
Généralement, je fais les premiers dessins sur papier, peut-être parce que comme ça, je ne peux pas tout rendre "parfait" tout de suite, et donc je peux mieux me concentrer sur les idées elles-mêmes. Lorsque la première ébauche est terminée, je continue à travailler sur l'ordinateur.

Que souhaiterais-tu nous dire d'autre pour nous permettre de mieux comprendre ton œuvre ?
 
Je fais aussi de délicieux dumplings. ;)

Pour en savoir plus sur le travail de Yi Luo

vous pouvez la suivre sur Instagram ou Facebook et visiter son site web.