Cercle de lecture Lisez la littérature autrichienne!

Lisez l'Europe Autriche © Liana Levi

Ma, 19.11.2019

Goethe-Institut Montreal

1626 boul. St-Laurent
bureau 100
H2X 2T1 Montréal

Présenté par Lisez l'Europe

Notre prochain cercle de lecture met en vedette un roman de la littérature autrichienne, et aura lieu le mardi 19 novembre à 18h30 au Goethe-Institut Montreal.
 
Le livre discuté sera « Revenir à Vienne » de Ernst Lothar. La discussion sera animée en français par Michaela Leuprecht, traductrice.

Veuillez confirmer votre présence avant le 16 novembre à l'adresse suivante: lisezleurope-mtl@goethe.de .

Pour vous préparer à la discussion, des exemplaires du livre sont disponibles aux endroits suivants:

Librairie Gallimard: (rabais de 10% aux membres de Lisez l'Europe)
librairie@gallimardmontreal.com
514 499-2012

Librairie Olivieri:
service@librairieolivieri.com
514 739-3639

Librairie du Square au Carré St-Louis:
librairiedusquare@librairiedusquare.com
514 845-7617

Librairie du Square - Outremont:
outremont@librairiedusquare.com
514 303-0612

Il est disponible en format électronique sur leslibraires.ca.

Des exemplaires en français sont disponibles à la Grande Bibliothèque ainsi que dans le réseau des bibliothèques publiques de la ville de Montréal
 

À propos du livre:

« Ce roman d'inspiration autobiographique, écrit entre 1946 et 1949, vient d'être traduit pour la première fois en français. Il retrace la vie de Felix qui a émigré aux États-Unis à l'arrivée des nazis et qui revient à Vienne à la fin de la guerre. C'est une réflexion poignante sur la difficulté d'être un émigrant, la nostalgie du pays perdu et la difficile question de la réconciliation après la guerre. Au fil des pages se dessine  un portrait lucide de la Vienne de l'époque qui éclaire singulièrement l'Autriche d'aujourd'hui. » - Michaela Leuprecht

Vienne, en cette année 1946, brille encore de toutes ses lumières dans les mémoires, bien que la guerre ait mis à genoux le pays, affamé la population et détruit une bonne partie des immeubles cossus. L’Opéra lui-même est complètement calciné. Pourtant, dans les grands hôtels, les femmes recommencent à danser, cette fois avec les Américains qui occupent la ville. Y retourner, après huit années d’exil new-yorkais, constitue le rêve de Felix von Geldern et de sa grand-mère Viktoria. Mais malgré les beaux habits sortis des malles, les retrouvailles ne sont pas à la hauteur des attentes, le cœur n’y est pas. Comment danser sur les décombres, renouer avec les anciennes amours, faire fi des compromissions, des remords, et des non-dits sur le récent passé nazi. Revenir, c’est être déchiré par des sentiments contradictoires: la condamnation d’un passé infâmant et l’indulgence envers ceux qui sont restés…

Un grand roman sur la difficile confrontation avec une Histoire que l’on aimerait oublier. (lianalevi.fr)

À propos de l’auteur:

Ernst Lothar (1890-1974), écrivain viennois proche d’Arthur Schnitzler, Stefan Zweig et Max Reinhardt, quitte l’Autriche en 1938, en raison de ses origines juives. Réfugié à New York, il fonde l’Austrian Theater. C’est là qu’est publié en 1944 Mélodie de Vienne (Liana Levi, 2016). De retour en Autriche après la guerre comme conseiller du gouvernement américain en charge de la dénazification culturelle, Ernst Lothar reprend ses collaborations théâtrales, dirige le Burgtheater et termine l’écriture de Revenir à Vienne (Liana Levi, 2019), très inspiré de sa propre expérience. (lianalevi.fr)

Retour