Christian Denier

Cher Goethe-Institut

Christian Denier © Nicolas Moisy
Christian Denier


Cher Goethe-Institut,
 
Tandis que tu ouvrais tes portes à Lyon en octobre 1966, je suivais mes premiers cours d’allemand sur les bancs du lycée. Der, die, das, nominatif, accusatif, génitif, ausbeimitnachseitvonzu…
 
50 ans plus tard, nous travaillons ensemble déjà depuis 11 ans sur un beau projet autour du court métrage allemand et je te dois donc en partie ce Prix de l’amitié franco-allemande reçu à Lyon il y a quelques jours et qui fait ma fierté.
 
C’est tout naturellement avec toi et tes équipes que je souhaite partager ce Prix en te souhaitant bon anniversaire !
 
Christian Denier
 
Top